En août 2019 sur le tracé spadois, Correa n'a pas réussi à éviter la voiture de Hubert en perdition au raidillion de l'Eau Rouge et l'a percutée à près de 218 kilomètres à l'heure. Le Français de 22 ans n'a pas survécu. L'Américain a été grièvement blessé et a dû être placé dans un coma artificiel pendant deux semaines avant de rester de longs mois à l'hôpital. Il a notamment été opéré aux jambes à plusieurs reprises, évitant l'amputation. Après une longue revalidation, il est prêt à reprendre sa carrière. "Je suis très heureux d'être de retour après tout ce que j'ai vécu", a-t-il déclaré. "La Fomule 1 est toujours mon rêve, ceci est la première étape de mon retour", a ajouté celui qui n'a plus piloté une monoplace depuis un an et demi. "Je ne mets pas de pression, je ferai du mieux possible, je ferai ce que j'aime et c'est déjà une victoire." Correa doit effectuer son retour à la compétition le 9 mai à Barcelone, en marge du GP de Formule 1. La saison de Formule 3 comporte sept rendez-vous. (Belga)

En août 2019 sur le tracé spadois, Correa n'a pas réussi à éviter la voiture de Hubert en perdition au raidillion de l'Eau Rouge et l'a percutée à près de 218 kilomètres à l'heure. Le Français de 22 ans n'a pas survécu. L'Américain a été grièvement blessé et a dû être placé dans un coma artificiel pendant deux semaines avant de rester de longs mois à l'hôpital. Il a notamment été opéré aux jambes à plusieurs reprises, évitant l'amputation. Après une longue revalidation, il est prêt à reprendre sa carrière. "Je suis très heureux d'être de retour après tout ce que j'ai vécu", a-t-il déclaré. "La Fomule 1 est toujours mon rêve, ceci est la première étape de mon retour", a ajouté celui qui n'a plus piloté une monoplace depuis un an et demi. "Je ne mets pas de pression, je ferai du mieux possible, je ferai ce que j'aime et c'est déjà une victoire." Correa doit effectuer son retour à la compétition le 9 mai à Barcelone, en marge du GP de Formule 1. La saison de Formule 3 comporte sept rendez-vous. (Belga)