"C'était un nouveau cross, il a fallu donc un petit moment avant que je ne trouve mes marques et que je me sente bien", a confié le champion du monde. "J'ai commis quelques petites fautes et j'ai eu un moment des problèmes avec ma pédale. Cela m'a coûté pas mal de temps", a avoué le Néerlandais qui s'est retrouvé brièvement dans un second groupe. Après 42 minutes de course, la machine s'est enclenchée et Mathieu van der Poel s'est envolé vers la victoire. "Je ne voulais plus m'attarder et je me disais que je m'étais retrouvé trop longtemps à l'arrière. Il a fallu rouler fort surtout dans les lignes droites. Je pouvais sauter les bordures, mais je ne voulais pas le faire à chaque tour." Mathieu van der Poel a fini par distancer Tim Merlier (Creafin-Fristads) notamment qui a pris la deuxième place. "Il n'y avait pas grand-chose à faire une fois qu'il a démarré. J'ai essayé de rester calme pour me concentrer sur la deuxième place. Personne ne peut le contrer. Je suis content d'être de nouveau sur le podium, surtout que je suis né à Courtrai", a confié le champion de Belgique sur route. Les Belges doivent en effet se contenter des places d'honneur derrière le Néerlandais. "C'est déjà bien d'avoir pu sprinter pour une place sur le podium, car j'ai chuté après le départ", a confié Toon Aerts, 3e pour la troisième fois de suite. "J'étais pourtant bien parti, mais là j'ai cru que mon cross était fini. C'est bien d'avoir fini 3e. J'ai reçu beaucoup de soutien de Jim Aernouts. Mais j'ai trouvé que ce cross n'était pas assez sélectif. Quand tu roules ensemble avec un groupe de coureurs pendant les trois quarts de la course, cela veut tout dire". (Belga)