"Je veux présenter mes excuses à tout le monde pour mon comportement au cyclocross de Hamme", a écrit Baestaens, exclu sur le champ, sur Facebook. "En premier lieu, à Jens Adams. Ma réaction n'a pas été correcte, mais au coeur de la bataille, je me suis emporté. J'accepterai la sanction qu'ils vont prendre". "Je viens de voir les excuses de Vincent Baestaens. Pour ce qui me concerne, je les accepte", a répliqué Adams. "Je dois admettre que je suis toujours très impressionné. Impressionné par ma disqualification et la perception de l'événement après avoir vu les images à la télévision. J'ai été choqué quand j'ai vu les images dans la voiture du jury et par les commentaires. Sur mon honneur, je n'ai absolument pas donné un coup de coude à Vincent. J'ai fait un mouvement du bras pour lui demander de rester plus calme. Malheureusement, ce geste a été interprété différemment par le jury et Vincent. Je ne suis absolument pas un coureur agressif et j'ai essayé de rester calme quand j'ai été poussé au sol. Ce qui est ennuyeux c'est que j'ai fini l'épreuve de manière positive. Vincent, à la semaine prochaine. Nous nous battrons à la régulière". (Belga)

"Je veux présenter mes excuses à tout le monde pour mon comportement au cyclocross de Hamme", a écrit Baestaens, exclu sur le champ, sur Facebook. "En premier lieu, à Jens Adams. Ma réaction n'a pas été correcte, mais au coeur de la bataille, je me suis emporté. J'accepterai la sanction qu'ils vont prendre". "Je viens de voir les excuses de Vincent Baestaens. Pour ce qui me concerne, je les accepte", a répliqué Adams. "Je dois admettre que je suis toujours très impressionné. Impressionné par ma disqualification et la perception de l'événement après avoir vu les images à la télévision. J'ai été choqué quand j'ai vu les images dans la voiture du jury et par les commentaires. Sur mon honneur, je n'ai absolument pas donné un coup de coude à Vincent. J'ai fait un mouvement du bras pour lui demander de rester plus calme. Malheureusement, ce geste a été interprété différemment par le jury et Vincent. Je ne suis absolument pas un coureur agressif et j'ai essayé de rester calme quand j'ai été poussé au sol. Ce qui est ennuyeux c'est que j'ai fini l'épreuve de manière positive. Vincent, à la semaine prochaine. Nous nous battrons à la régulière". (Belga)