Le Diable Rouge, averti à la 20e minute, a joué toute la rencontre sur son flanc gauche. Si les Bergamasques ont globalement dominé la partie, avec 60% de possession de balle et davantage de tirs (7 contre 5) que leurs adversaires, ils ne sont pas parvenus à trouver la faille dans la défense génoise. La tâche s'est un peu plus compliquée lorsque Ruslan Malinovskyi, ancien meneur de jeu du KRC Genk, a été exclu pour une deuxième carte jaune à la 74e. À noter que ni Jordan Lukaku ni Silvio Proto n'ont joué lors de la victoire de la Lazio contre Lecce (4-2). Les Romains se sont imposés grâce à des buts de Joaquin Correa (30e, 80e), Sergej Milinkovic-Savic (62e) et Ciro Immobile (77e, s.p.). Au classement, la Lazio est 3e (24 pts), l'Atalanta 6e (22), Lecce 16e (10) et la Sampdoria 18e (9). (Belga)

Le Diable Rouge, averti à la 20e minute, a joué toute la rencontre sur son flanc gauche. Si les Bergamasques ont globalement dominé la partie, avec 60% de possession de balle et davantage de tirs (7 contre 5) que leurs adversaires, ils ne sont pas parvenus à trouver la faille dans la défense génoise. La tâche s'est un peu plus compliquée lorsque Ruslan Malinovskyi, ancien meneur de jeu du KRC Genk, a été exclu pour une deuxième carte jaune à la 74e. À noter que ni Jordan Lukaku ni Silvio Proto n'ont joué lors de la victoire de la Lazio contre Lecce (4-2). Les Romains se sont imposés grâce à des buts de Joaquin Correa (30e, 80e), Sergej Milinkovic-Savic (62e) et Ciro Immobile (77e, s.p.). Au classement, la Lazio est 3e (24 pts), l'Atalanta 6e (22), Lecce 16e (10) et la Sampdoria 18e (9). (Belga)