Roglic, van Aert et Laporte ont placé une accélération à 6 km de l'arrivée, dans la dernière ascension de la Côte de Breuil-Bois-Robert. Le trio Jumbo-Visma, avec le champion olympique du contre-la-montre et le vice-champion du monde du chrono, a creusé l'écart, passant la flamme rouge avec 25 secondes d'avance sur le peloton. Le Français Pierre Latour (TotalEnergies) a pris la 4e place à 19 secondes, devant le Danois Mads Pedersen (TRek-Segafredo), qui complète le top 5. Lundi, la 2e des huit étapes de Paris-Nice reliera Auffargis à Orélans sur une distance de 159,2 km. La Course au soleil, dont les deux dernières éditions ont été remportées par l'Allemand Maximilian Schachmann, se terminera dimanche à Nice. L'épreuve propose un contre-la-montre individuel de 13,4 km mercredi et une arrivée au sommet du col de Turini samedi dans l'avant-dernière étape. (Belga)

Roglic, van Aert et Laporte ont placé une accélération à 6 km de l'arrivée, dans la dernière ascension de la Côte de Breuil-Bois-Robert. Le trio Jumbo-Visma, avec le champion olympique du contre-la-montre et le vice-champion du monde du chrono, a creusé l'écart, passant la flamme rouge avec 25 secondes d'avance sur le peloton. Le Français Pierre Latour (TotalEnergies) a pris la 4e place à 19 secondes, devant le Danois Mads Pedersen (TRek-Segafredo), qui complète le top 5. Lundi, la 2e des huit étapes de Paris-Nice reliera Auffargis à Orélans sur une distance de 159,2 km. La Course au soleil, dont les deux dernières éditions ont été remportées par l'Allemand Maximilian Schachmann, se terminera dimanche à Nice. L'épreuve propose un contre-la-montre individuel de 13,4 km mercredi et une arrivée au sommet du col de Turini samedi dans l'avant-dernière étape. (Belga)