Transferts de jeunes: Anderlecht risque l'interdiction de transfert

10/11/18 à 12:20 - Mise à jour à 12:20

Source: Belga

Plusieurs clubs européens, dont Anderlecht, font face à de lourdes sanctions de la FIFA pour avoir réalisé des transferts internationaux de mineurs, rapportent samedi Le Soir et De Standaard sur base des documents des Football Leaks.

Transferts de jeunes:  Anderlecht risque l'interdiction de transfert

Chancel Mbemba, auteur du neuvième doublé en Champions League pour un joueur évoluant dans un club belge. © BELGAIMAGE

Le département Intégrité et Conformité de la FIFA, qui s'assure que les clubs de football respectent les règles en vigueur, envisage une amende de 215.000 francs suisses (188.000 euros environ) et une interdiction de transfert pendant toute une période de transfert pour Anderlecht. En cause: le transfert de quatre mineurs étrangers arrivés à Anderlecht entre 2011 et 2014: le Congolais Chancel Mbemba (arrivé à 17 ans en 2011), le Roumain Dragos Stefan Cojocaru (15 ans en 2012), l'Américain Patrick Tshiani (16 ans en 2011) et le Népalais Bimar Magar (16 ans en 2014).

Selon la Fifa, Anderlecht et d'autres grands clubs européens n'ont pas respecté scrupuleusement les règles relatives aux transferts de mineurs. Alors que l'enquête a été bouclée, aucune décision n'avait encore été prise en janvier 2018 par la commission de discipline de la FIFA.

L'Antwerp, qui risque une amende de 115.000 francs suisses (100.940 euros) et Zulte Waregem, qui pourrait payer 80.000 francs suisses (70.220 euros), seraient aussi dans le collimateur de la FIFA pour les transferts de Serginio Martial (arrivé à Anvers à l'âge de 15 ans), Robert Roosen (14 ans en 2013) et Jordi Ewanena (17 ans en 2012) côté anversois et de Daniel et Joel Tshiani (15 ans lors de leur arrivée en 2013) côté flandrien.

Nos partenaires