Verstraete avait déjà terminé l'exercice précédent avec les Lions, cédé par l'Antwerp. C'était le deuxième prêt de Verstraete au Freethiel après celui entre janvier 2018 et juin 2019, quand il appartenait à La Gantoise, son club formateur. Il a quitté Gand en janvier 2020 pour rejoindre le Great Old mais n'est jamais parvenu à percer au Bosuil, où il n'a joué que 7 matches. Avec Waasland-Beveren, il affiche déjà 49 matches (6 buts, 4 passes) au compteur. "C'est le premier joueur que j'ai appelé après notre relégation", a dit Roger Stilz, directeur sportif du club. "Nous le voulions pour nous reconstruire et nous sommes convaincus que c'est le joueur idéal pour compléter l'équipe." "Je suis heureux d'avoir signé un contrat à long terme ici pour ramener le club là où il doit être", a lancé celui qui a joué à trois reprises pour les Diablotins. Après trois journées dans l'antichambre de l'élite du football belge, Waasland-Beveren pointe à la 2e place avec 6 points. (Belga)

Verstraete avait déjà terminé l'exercice précédent avec les Lions, cédé par l'Antwerp. C'était le deuxième prêt de Verstraete au Freethiel après celui entre janvier 2018 et juin 2019, quand il appartenait à La Gantoise, son club formateur. Il a quitté Gand en janvier 2020 pour rejoindre le Great Old mais n'est jamais parvenu à percer au Bosuil, où il n'a joué que 7 matches. Avec Waasland-Beveren, il affiche déjà 49 matches (6 buts, 4 passes) au compteur. "C'est le premier joueur que j'ai appelé après notre relégation", a dit Roger Stilz, directeur sportif du club. "Nous le voulions pour nous reconstruire et nous sommes convaincus que c'est le joueur idéal pour compléter l'équipe." "Je suis heureux d'avoir signé un contrat à long terme ici pour ramener le club là où il doit être", a lancé celui qui a joué à trois reprises pour les Diablotins. Après trois journées dans l'antichambre de l'élite du football belge, Waasland-Beveren pointe à la 2e place avec 6 points. (Belga)