La nouvelle circulait depuis un certain temps et elle a été officiellement confirmée. Alonso, vainqueur des deux dernières éditions des 24 Heures du Mans, a effectué plusieurs essais en Afrique du Sud chez Giniel de Villiers ces derniers mois et a déjà participé à deux petites courses, le Liechtenstein 400 et le Rallye du Maroc. Alonso, 38 ans, se prépare pour le Dakar qui se déroulera en Arabie Saoudite du 5 au 17 janvier. "Le programme TGR m'a charmé dès le départ: le WEC, Le Mans, et maintenant le Dakar, la course la plus dure de la planète. Cela s'inscrit parfaitement dans ma recherche de nouveaux défis. J'apprends encore tous les jours en tant que pilote et qu'être humain. Marc est le meilleur copilote que je connaisse. C'est aussi le seul que je connaisse", a plaisanté Alonso. "C'est un grand défi pour moi aussi, mais je suis fier des grands pas en avant que nous avons déjà faits", a déclaré Coma. Toyota, qui prépare le Hilux, dispose d'un dream team de quatre hommes. Lauréat l'année dernière, Nasser Al-Attiyah visera une quatrième victoire. "Je connais très bien les routes. C'est assez spécial que le Dakar vienne dans ma région", s'est étonné le Qatari. Avec le Sud-Africain Giniel de Villiers, Toyota a encore un lauréat dans les rangs. Le quatrième pilote est le Néerlandais Bernhard ten Brinke assisté par le Belge Tom Colsoul, champion de rallyes cross-country 2018. "Il me manque encore une chose sur mon étagère. Bernhard doit s'en occuper", a avancé Colsoul. (Belga)