La superstar du foot américain, inoxydable et toujours au sommet à 43 ans, disputait sa dixième finale, la première avec les Buccaneers, qu'il a rejoints l'été dernier. Et ce succès était considéré par certains médias comme le plus abouti de tous. "Ils sont tous spéciaux à leur manière", a néanmoins tempéré Brady, soulignant que ce titre venait couronner une saison "étonnante". "Ce fut une année incroyable. Je suis vraiment fier de tous les gars, des entraîneurs, de l'effort que nous avons fourni. Nous savions que nous jouions contre une grande équipe et nous avons fait notre travail. Si vous allez aussi loin dans la compétition, il faut finir ce travail", a-t-il déclaré. Le triomphe des Bucs a ponctué un parcours remarquable en playoffs, au cours duquel Brady, formidablement soutenu par une défense coriace, a gagné ses bras de fer successifs face à l'expérimenté Drew Brees (Saints de la Nouvelle-Orléans), au MVP de la saison Aaron Rodgers (Green Bay Packers), le tout sur leur terrain. "Nos défenseurs ont relevé tous ces défis, ils ont été incroyables, à la hauteur de la situation face à des adversaires extrêmement talentueux", les a salués leur leader. Brady a également fait l'éloge de Rob Gronkowski et d'Antonio Brown, ses receveurs à qui il a fait l'offrande de deux et un touchdown en première période, pour déjà sceller le sort de la rencontre. "Les grands joueurs font de grandes choses", a-t-il naturellement établi. (Belga)

La superstar du foot américain, inoxydable et toujours au sommet à 43 ans, disputait sa dixième finale, la première avec les Buccaneers, qu'il a rejoints l'été dernier. Et ce succès était considéré par certains médias comme le plus abouti de tous. "Ils sont tous spéciaux à leur manière", a néanmoins tempéré Brady, soulignant que ce titre venait couronner une saison "étonnante". "Ce fut une année incroyable. Je suis vraiment fier de tous les gars, des entraîneurs, de l'effort que nous avons fourni. Nous savions que nous jouions contre une grande équipe et nous avons fait notre travail. Si vous allez aussi loin dans la compétition, il faut finir ce travail", a-t-il déclaré. Le triomphe des Bucs a ponctué un parcours remarquable en playoffs, au cours duquel Brady, formidablement soutenu par une défense coriace, a gagné ses bras de fer successifs face à l'expérimenté Drew Brees (Saints de la Nouvelle-Orléans), au MVP de la saison Aaron Rodgers (Green Bay Packers), le tout sur leur terrain. "Nos défenseurs ont relevé tous ces défis, ils ont été incroyables, à la hauteur de la situation face à des adversaires extrêmement talentueux", les a salués leur leader. Brady a également fait l'éloge de Rob Gronkowski et d'Antonio Brown, ses receveurs à qui il a fait l'offrande de deux et un touchdown en première période, pour déjà sceller le sort de la rencontre. "Les grands joueurs font de grandes choses", a-t-il naturellement établi. (Belga)