Spécialiste de la C3 avec 14 participations, l'Eintracht a remporté une seule fois la compétition en 1980, année de sa dernière finale européenne et une victoire face à Mönchengladbach. Grâce à sa victoire 1-2 à West Ham jeudi dernier, le club allemand est donc en position de force avant la réception des Londoniens ce jeudi. "Nous allons jouer pour gagner devant notre public", a confié Oliver Glasner, l'entraîneur de l'Eintracht mercredi en conférence de presse. "Notre stratégie consiste à faire mal à leur défense mais, pour y parvenir, il faudra livrer une performance encore meilleure qu'au match aller. "Au niveau de l'effectif, tous les feux sont au vert. Nous avons récupéré Martin Hinteregger. En ce qui concerne Jesper Lindström, un point d'interrogation subsiste. Nous avons hâte de jouer ce match retour." En cas de qualification, Francfort, qui avait affronté l'Antwerp lors de la phase de poules, pourrait de nouveau disputer une finale 100% allemande si Leipzig élimine les Rangers. "Nous voulons atteindre cette finale mais nous savons que ce sera difficile. Nous devrons être concentrés dès le coup d'envoi et jouer pour gagner. Nous devrons aussi être prudents sur phase arrêtée car ils ont parfois été plus costauds que nous dans ce domaine au match aller", a prévenu Sebastian Rode, le milieu de Francfort. (Belga)

Spécialiste de la C3 avec 14 participations, l'Eintracht a remporté une seule fois la compétition en 1980, année de sa dernière finale européenne et une victoire face à Mönchengladbach. Grâce à sa victoire 1-2 à West Ham jeudi dernier, le club allemand est donc en position de force avant la réception des Londoniens ce jeudi. "Nous allons jouer pour gagner devant notre public", a confié Oliver Glasner, l'entraîneur de l'Eintracht mercredi en conférence de presse. "Notre stratégie consiste à faire mal à leur défense mais, pour y parvenir, il faudra livrer une performance encore meilleure qu'au match aller. "Au niveau de l'effectif, tous les feux sont au vert. Nous avons récupéré Martin Hinteregger. En ce qui concerne Jesper Lindström, un point d'interrogation subsiste. Nous avons hâte de jouer ce match retour." En cas de qualification, Francfort, qui avait affronté l'Antwerp lors de la phase de poules, pourrait de nouveau disputer une finale 100% allemande si Leipzig élimine les Rangers. "Nous voulons atteindre cette finale mais nous savons que ce sera difficile. Nous devrons être concentrés dès le coup d'envoi et jouer pour gagner. Nous devrons aussi être prudents sur phase arrêtée car ils ont parfois été plus costauds que nous dans ce domaine au match aller", a prévenu Sebastian Rode, le milieu de Francfort. (Belga)