Les Belges avaient perdu leur premier match 3 sets à 1 (25-20, 25-19, 17-25, 25-18) face aux Etats-Unis (FIVB 2) vendredi soir. Comme face aux Américains, le coach belge Brecht Van Kerckhove a aligné Tomas Rousseaux, Sam Deroo, Bram Van Den Dries, Pieter Verhees, Simon Van De Voorde, Stijn D'hulst et les liberos Lowie Stuer et Tim Verstraete. Hendrik Tuerlinckx, Igor Oskar Grobelny, Mathias Valkiers et Seppe Baetens sont montés au jeu. Le Néerlandais Nimir Abdel-Aziz a terminé meilleur marqueur avec 21 points, Tomas Rousseaux étant le meilleur artificier belge avec 9 points. Les troupes de Brecht Van Kerckhove boucleront leur tournoi dimanche par une rencontre pour l'honneur face à la Corée du Sud (FIVB 24). Les Pays-Bas, qui ont battu la Corée du Sud 3-2 vendredi, sont provisoirement en tête du groupe. Les Etats-Unis affrontent la Corée du Sud samedi soir. La Belgique aura une seconde chance de se qualifier pour les Jeux en janvier lors du tournoi européen de qualification olympique de Berlin. La Belgique n'a participé qu'à un seul tournoi olympique masculin de volleyball, en 1968 à Mexico. Elle avait pris la 8e place sur dix. Les Yellow Tigers, l'équipe nationale féminine belge de volley (FIVB 19), ne sont pas parvenues à se qualifier pour les Jeux de Tokyo. La Belgique (FIVB 19) a battu le Kénya (FIVB 20) 3-0 au tournoi de Catane, en Sicile, mais a concédé deux défaites sur le score de 3-0, face aux Pays-Bas (FIVB 7) et l'Italie (FIVB 8), qui l'ont privée de la 1e place qualificative. (Belga)