Seul des quatre Belges engagés à s'être extrait de la phase de groupes du tournoi européen de qualification olympique de tennis de table, le N.1 belge, 69e mondial, avait perdu sa première chance en étant battu vendredi dès son premier match de la 2e phase par l'Ukranien Lei Kou qui a ensuite obtenu sa qualification. Samedi, un second tournoi offrait trois places à condition d'aller en finale ou de gagner le match entre les battus des demi-finales. Nuytinck rencontrait au premier tour de cette 3e phase le Tchèque Pavel Sirucek (ITTF 51). Il s'est incliné 4 sets à 1 (11-7, 11-9, 12-10, 7-11, 11-7). La Belgique qui était représentée en tennis de table aux JO sans discontinuer entre 1988 et 2012, grâce à Jean-Michel Saive, était absente aux Jeux de Rio en 2016. (Belga)

Seul des quatre Belges engagés à s'être extrait de la phase de groupes du tournoi européen de qualification olympique de tennis de table, le N.1 belge, 69e mondial, avait perdu sa première chance en étant battu vendredi dès son premier match de la 2e phase par l'Ukranien Lei Kou qui a ensuite obtenu sa qualification. Samedi, un second tournoi offrait trois places à condition d'aller en finale ou de gagner le match entre les battus des demi-finales. Nuytinck rencontrait au premier tour de cette 3e phase le Tchèque Pavel Sirucek (ITTF 51). Il s'est incliné 4 sets à 1 (11-7, 11-9, 12-10, 7-11, 11-7). La Belgique qui était représentée en tennis de table aux JO sans discontinuer entre 1988 et 2012, grâce à Jean-Michel Saive, était absente aux Jeux de Rio en 2016. (Belga)