"Avant tout, je tiens à dire que cette victoire est pour Andy Rihs", déclare Van Avermaet sur le site de BMC. "Elle me fait très plaisir, c'est la première victoire pour BMC depuis le décès d'Andy. Gagner en son honneur était donc un objectif. Nous pensions tous à lui pendant la course. Ses funérailles ont lieu demain (lundi)". Greg Van Avermaet a terminé 2e de la 4e et dernière étape, à 34 secondes du vainqueur, le Français Stéphane Rossetto (Cofidis). "Je suis heureux d'ajouter le Tour du Yorkshire à mon palmarès. C'est toujours bien de remporter un classement général, ce n'est pas si simple pour moi", dit le champion olympique. "L'étape d'aujourd'hui était difficile, avec un dénivelé de 2000 m. Tout le monde dans l'équipe a fait ce qu'il avait à faire et je suis content de conclure. L'ambiance ici est incroyable. Il n'y a pas beaucoup de courses avec autant de public". Le Tour du Yorkshire était la cours de reprise pour GVA, qui n'avait plus roulé en compétition depuis l'Amstel Gold Race. "J'étais venu en espérant gagner des étapes mais finalement, je pense que j'aie terminé 2e dans la 2e étape. Comme ça nous n'avions pas à contrôler la course, et cela nous a beaucoup aidés à gagner". (Belga)

"Avant tout, je tiens à dire que cette victoire est pour Andy Rihs", déclare Van Avermaet sur le site de BMC. "Elle me fait très plaisir, c'est la première victoire pour BMC depuis le décès d'Andy. Gagner en son honneur était donc un objectif. Nous pensions tous à lui pendant la course. Ses funérailles ont lieu demain (lundi)". Greg Van Avermaet a terminé 2e de la 4e et dernière étape, à 34 secondes du vainqueur, le Français Stéphane Rossetto (Cofidis). "Je suis heureux d'ajouter le Tour du Yorkshire à mon palmarès. C'est toujours bien de remporter un classement général, ce n'est pas si simple pour moi", dit le champion olympique. "L'étape d'aujourd'hui était difficile, avec un dénivelé de 2000 m. Tout le monde dans l'équipe a fait ce qu'il avait à faire et je suis content de conclure. L'ambiance ici est incroyable. Il n'y a pas beaucoup de courses avec autant de public". Le Tour du Yorkshire était la cours de reprise pour GVA, qui n'avait plus roulé en compétition depuis l'Amstel Gold Race. "J'étais venu en espérant gagner des étapes mais finalement, je pense que j'aie terminé 2e dans la 2e étape. Comme ça nous n'avions pas à contrôler la course, et cela nous a beaucoup aidés à gagner". (Belga)