Le Wolfpack sera représenté aussi par le Danois Mikkel Honoré qui a conquis sa première victoire pro la semaine dernière au GP d'Emilie en clôture de la Semaine Internationale Coppi e Bartali , l'Italien Mattia Cattaneo, le Tchèque Josef Cerny, le Britannique James Knox et l'Américain Ian Garrison. Cette 13e épreuve du WorldTour de l'année conduira les coureurs de Bilbao - avec un contre-la-montre de 13,9 km pour démarrer - au sommet de l'Arrate à Eibar de lundi à samedi. Le Tour du Pays Basque avait été annulé l'an dernier en raison de la crise du coronavirus. "Le Tour du Pays Basque est l'une des courses les plus dures de l'année avec des montées raides et difficiles qui le rendent difficile à contrôler", a estimé Geert Van Bondt. "La météo est un autre facteur qui peut jouer un grand rôle avec la pluie et le vent qui ont traditionnellement une influence sur la course. Notre sélection est un mélange de jeunesse et d'expérience avec des coureurs motivés qui veulent poursuivre sur la lancée de leur bonne forme dans les courses précédentes. Nous sommes confiants de pouvoir décrocher de bons résultats la semaine prochaine." Deceuninck-Quick Step, leader au classement mondial UCI par équipes, a déjà engrangé 13 victoires cette saison dont une, la première de sa carrière pro, avec Mauri Vansevenant, 21 ans, au Grand Prix Industria Artigianato en Italie le 7 mars. (Belga)

Le Wolfpack sera représenté aussi par le Danois Mikkel Honoré qui a conquis sa première victoire pro la semaine dernière au GP d'Emilie en clôture de la Semaine Internationale Coppi e Bartali , l'Italien Mattia Cattaneo, le Tchèque Josef Cerny, le Britannique James Knox et l'Américain Ian Garrison. Cette 13e épreuve du WorldTour de l'année conduira les coureurs de Bilbao - avec un contre-la-montre de 13,9 km pour démarrer - au sommet de l'Arrate à Eibar de lundi à samedi. Le Tour du Pays Basque avait été annulé l'an dernier en raison de la crise du coronavirus. "Le Tour du Pays Basque est l'une des courses les plus dures de l'année avec des montées raides et difficiles qui le rendent difficile à contrôler", a estimé Geert Van Bondt. "La météo est un autre facteur qui peut jouer un grand rôle avec la pluie et le vent qui ont traditionnellement une influence sur la course. Notre sélection est un mélange de jeunesse et d'expérience avec des coureurs motivés qui veulent poursuivre sur la lancée de leur bonne forme dans les courses précédentes. Nous sommes confiants de pouvoir décrocher de bons résultats la semaine prochaine." Deceuninck-Quick Step, leader au classement mondial UCI par équipes, a déjà engrangé 13 victoires cette saison dont une, la première de sa carrière pro, avec Mauri Vansevenant, 21 ans, au Grand Prix Industria Artigianato en Italie le 7 mars. (Belga)