"A 300 m de la ligne, tout était bien en place. Je me trouvais dans la roue de Greg Van Avermaet, que je considère comme un des meilleurs coureurs au monde. J'ai pu sprinter de belle manière et parachever le travail. Ce n'est pas seulement une victoire pour moi mais aussi pour toute l'équipe". Avec deux deuxièmes places, une cinquième et une victoire, Van Avermaet est le leader de l'épreuve. A moins d'un souci technique, il devrait conserver le maillot jaune jusqu'au bout. "Je ne suis pas satisfait avec la deuxième place de ce samedi. Quand vous ne gagnez pas une course, vous devez toujours regarder ce que vous avez bien fait et où vous avez commis des erreurs. Je me suis peut-être redressé un peu trop tôt. Comme je me sentais bien, je me suis montré un peu trop confiant. Lorsque j'ai soudainement vu Perez revenir, je n'avais plus de force dans les jambes pour réagir. Bien sûr, je ne suis pas encore à 100% et c'est logique de parfois perdre. Certainement contre quelqu'un qui est un peu plus fort. Je dois le reconnaître. La victoire finale est sans aucun doute mon objectif. L'étape de dimanche me convient bien. Je vais essayer de me mettre à nouveau en évidence". (Belga)

"A 300 m de la ligne, tout était bien en place. Je me trouvais dans la roue de Greg Van Avermaet, que je considère comme un des meilleurs coureurs au monde. J'ai pu sprinter de belle manière et parachever le travail. Ce n'est pas seulement une victoire pour moi mais aussi pour toute l'équipe". Avec deux deuxièmes places, une cinquième et une victoire, Van Avermaet est le leader de l'épreuve. A moins d'un souci technique, il devrait conserver le maillot jaune jusqu'au bout. "Je ne suis pas satisfait avec la deuxième place de ce samedi. Quand vous ne gagnez pas une course, vous devez toujours regarder ce que vous avez bien fait et où vous avez commis des erreurs. Je me suis peut-être redressé un peu trop tôt. Comme je me sentais bien, je me suis montré un peu trop confiant. Lorsque j'ai soudainement vu Perez revenir, je n'avais plus de force dans les jambes pour réagir. Bien sûr, je ne suis pas encore à 100% et c'est logique de parfois perdre. Certainement contre quelqu'un qui est un peu plus fort. Je dois le reconnaître. La victoire finale est sans aucun doute mon objectif. L'étape de dimanche me convient bien. Je vais essayer de me mettre à nouveau en évidence". (Belga)