Emmené à l'hôpital pour des examens de contrôle, "l'équipe médicale lui a posé des points de suture au front et à la pommette. Les examens n'ont révélé aucune fracture", a précisé sa formation. En lutte avec le Français Christophe Laporte (Cofidis) au sprint, Justin Jules a chuté contre les barrières dans les derniers mètres de l'arrivée, frappant violemment l'une de celles-ci avec la tête et franchissant la ligne en deuxième position, à terre en glissade. Les commissaires ont décidé de maintenir la victoire de Christophe Laporte, estimant que celui-ci n'était pas responsable de la chute de Justin Jules sur base des images télévisées. (Belga)