Le Niçois de 23 ans a placé une accélération à 1,7 km de l'arrivée, qui lui a permis d'enlever en solitaire sa première victoire professionnelle. Il a franchi la ligne avec 6 secondes d'avance sur le maillot rouge Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et 8 secondes sur le Britannique Adam Yates (INEOS Grenadiers). L'Espagnol Enric Mas (Movistar) et l'Australie Jack Haig (Bahrain Victorious) complètent le top 5. Seul le contre-la-montre final de dimanche sépare désormais le Slovène Pirmoz Roglic (Jumbo-Visma), d'une troisième victoire consécutive sur la Vuelta. Cette 20e étape proposait une première partie essentiellement plate avant un enchaînement de cinq cols plutôt courts (un de première, trois de deuxième et un de troisième catégorie) pour une deuxième partie de course présentée comme un "mini Liège-Bastogne-Liège" par les organisateurs. Cela inspirait Stan Dewulf (AG2R-Citroën) et Floris De Tier (Alpecin-Fenix), parmi les plus actifs en début de course. Finalement, un groupe de seize coureurs sortait du peloton après une quarantaine de kilomètres. Dewulf et De Tier en faisaient partie, tout comme Sylvain Moniquet (Lotto Soudal). Ce groupe comprenait aussi les deux flèches offensives de DSM, l'Australien Michael Storer et le Français Romain Bardet, vainqueurs respectivement de deux et une étape à la lutte pour le classement de la montagne, où premier cité devançait le second pour 5 unités. Le peloton laissait filer les échappés et l'écart dépassait rapidement les 10 minutes. Les échappés abordaient la première ascension, l''Alto de Vilachan (3e catégorie, 6,6km à 5,4 pour-cent) avec près de 12 minutes d'avance. Le Sud-Africain attaquait (UAE Team Emirates) faussait compagnie aux autres échapaés à 40 km de l'arrivée et se lançait dans un raid solitaire qui se terminait dans la montée finale de l'Alto Castro de Herville. Gibbons était repris par le groupe Roglic, qui avait déjà avalé les autres échappés. Clément Champoussin tentait sa chance et allait chercher son premier succès en solo devant les favoris du général. Dimanche, la 76e Vuelta s'achèvera par un contre-la-montre de 33,8 km entre Padron et Saint-Jacques-de-Compostelle. Primoz Roglic s'élancera avec 2:38 d'avance sur son plus proche poursuivant, Enric Mas. Jack Haig est 3e à 4:48;, Adam Yates 4e à 5:48. Gino Mäder (Bahrain Victorious) pointe au 5e rang du général à 8:14. S'il conserve son maillot rouge à l'issue du chrono, le Slovène deviendra le deuxième coureur à remporter trois années de suite le Tour d'Espagne, après le Suisse Tony Rominger (1992-1994). (Belga)

Le Niçois de 23 ans a placé une accélération à 1,7 km de l'arrivée, qui lui a permis d'enlever en solitaire sa première victoire professionnelle. Il a franchi la ligne avec 6 secondes d'avance sur le maillot rouge Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et 8 secondes sur le Britannique Adam Yates (INEOS Grenadiers). L'Espagnol Enric Mas (Movistar) et l'Australie Jack Haig (Bahrain Victorious) complètent le top 5. Seul le contre-la-montre final de dimanche sépare désormais le Slovène Pirmoz Roglic (Jumbo-Visma), d'une troisième victoire consécutive sur la Vuelta. Cette 20e étape proposait une première partie essentiellement plate avant un enchaînement de cinq cols plutôt courts (un de première, trois de deuxième et un de troisième catégorie) pour une deuxième partie de course présentée comme un "mini Liège-Bastogne-Liège" par les organisateurs. Cela inspirait Stan Dewulf (AG2R-Citroën) et Floris De Tier (Alpecin-Fenix), parmi les plus actifs en début de course. Finalement, un groupe de seize coureurs sortait du peloton après une quarantaine de kilomètres. Dewulf et De Tier en faisaient partie, tout comme Sylvain Moniquet (Lotto Soudal). Ce groupe comprenait aussi les deux flèches offensives de DSM, l'Australien Michael Storer et le Français Romain Bardet, vainqueurs respectivement de deux et une étape à la lutte pour le classement de la montagne, où premier cité devançait le second pour 5 unités. Le peloton laissait filer les échappés et l'écart dépassait rapidement les 10 minutes. Les échappés abordaient la première ascension, l''Alto de Vilachan (3e catégorie, 6,6km à 5,4 pour-cent) avec près de 12 minutes d'avance. Le Sud-Africain attaquait (UAE Team Emirates) faussait compagnie aux autres échapaés à 40 km de l'arrivée et se lançait dans un raid solitaire qui se terminait dans la montée finale de l'Alto Castro de Herville. Gibbons était repris par le groupe Roglic, qui avait déjà avalé les autres échappés. Clément Champoussin tentait sa chance et allait chercher son premier succès en solo devant les favoris du général. Dimanche, la 76e Vuelta s'achèvera par un contre-la-montre de 33,8 km entre Padron et Saint-Jacques-de-Compostelle. Primoz Roglic s'élancera avec 2:38 d'avance sur son plus proche poursuivant, Enric Mas. Jack Haig est 3e à 4:48;, Adam Yates 4e à 5:48. Gino Mäder (Bahrain Victorious) pointe au 5e rang du général à 8:14. S'il conserve son maillot rouge à l'issue du chrono, le Slovène deviendra le deuxième coureur à remporter trois années de suite le Tour d'Espagne, après le Suisse Tony Rominger (1992-1994). (Belga)