"J'étais à l'extrême droite de la route et je voulais éviter un bac à fleurs. Mais sur le trottoir, j'ai cassé ma roue avant. Heureusement, j'ai pu encore rouler plus loin, mais ma roue a complètement lâché et je me suis retrouvé au sol", a raconté le Néerlandais. "Et ce, à une vitesse de 55 km/h. Cela faisait quand même mal. J'ai eu de la chance un peu plus loin lorsque ma roue arrière s'est coincée derrière un autre trottoir, je suis presque tombé à nouveau." Malgré la chute, van der Poel a terminé quatrième de son premier Tour des Flandres. "Après cette chute, j'ai commencé à tout donner. Mon Tour des Flandres ne pouvait pas se terminer de cette manière. Petit à petit, j'ai pu remonter et après le Koppenberg j'étais à nouveau avec les gens. Mais cela m'a bien sûr coûté des forces. J'ai fini quatrième et je peux m'en contenter." Alors qu'on attendait Bob Jungels ou Zdenek Stybar chez Deceuninck - Quick-Step, c'est le Danois Kasper Asgreen qui est monté sur le podium, en deuxième position. "Nous savions que le Mur de Grammont serait le premier point crucial. La course a éclaté et un groupe s'est formé avec les favoris", a expliqué Jungels, 16e à l'arrivée. "Mais tout le monde s'est réuni. Alberto Bettiol s'est échappé sur le Vieux Quaremont. J'étais à ses côtés et je n'ai pu réagir. Il était le plus fort. Si vous pouvez réussir un tel numéro après une course difficile, ça en dit long. Une collaboration dans la poursuite n'était plus à l'ordre du jour, personne ne voulait donner la victoire à un autre. Asgreen a réussi à sortir dans le final pour prendre la deuxième place, ce qui signifie que l'équipe a décroché un nouveau podium." . (Belga)

"J'étais à l'extrême droite de la route et je voulais éviter un bac à fleurs. Mais sur le trottoir, j'ai cassé ma roue avant. Heureusement, j'ai pu encore rouler plus loin, mais ma roue a complètement lâché et je me suis retrouvé au sol", a raconté le Néerlandais. "Et ce, à une vitesse de 55 km/h. Cela faisait quand même mal. J'ai eu de la chance un peu plus loin lorsque ma roue arrière s'est coincée derrière un autre trottoir, je suis presque tombé à nouveau." Malgré la chute, van der Poel a terminé quatrième de son premier Tour des Flandres. "Après cette chute, j'ai commencé à tout donner. Mon Tour des Flandres ne pouvait pas se terminer de cette manière. Petit à petit, j'ai pu remonter et après le Koppenberg j'étais à nouveau avec les gens. Mais cela m'a bien sûr coûté des forces. J'ai fini quatrième et je peux m'en contenter." Alors qu'on attendait Bob Jungels ou Zdenek Stybar chez Deceuninck - Quick-Step, c'est le Danois Kasper Asgreen qui est monté sur le podium, en deuxième position. "Nous savions que le Mur de Grammont serait le premier point crucial. La course a éclaté et un groupe s'est formé avec les favoris", a expliqué Jungels, 16e à l'arrivée. "Mais tout le monde s'est réuni. Alberto Bettiol s'est échappé sur le Vieux Quaremont. J'étais à ses côtés et je n'ai pu réagir. Il était le plus fort. Si vous pouvez réussir un tel numéro après une course difficile, ça en dit long. Une collaboration dans la poursuite n'était plus à l'ordre du jour, personne ne voulait donner la victoire à un autre. Asgreen a réussi à sortir dans le final pour prendre la deuxième place, ce qui signifie que l'équipe a décroché un nouveau podium." . (Belga)