Alaphilippe figurait dans le trio de tête, qu'il avait contribué à former, au moment de l'accident, avec Mathieu van der Poel et Wout van Aert. Ses équipiers Kasper Asgreen, Florian Sénéchal et Yves Lampaert faisaient partie du groupe de poursuivants. "La course s'est si bien passée pour nous. Nous pouvions jouer plusieurs autres cartes, mais quand j'ai vu Julian allongé, j'ai su que c'était fini. Tout était fini en un instant". Lampaert lui-même a sprinté et pris la cinquième place. "Et c'est beaucoup quand on sait d'où je viens après ma fracture de la clavicule. Je me suis vraiment senti bien aujourd'hui". (Belga)

Alaphilippe figurait dans le trio de tête, qu'il avait contribué à former, au moment de l'accident, avec Mathieu van der Poel et Wout van Aert. Ses équipiers Kasper Asgreen, Florian Sénéchal et Yves Lampaert faisaient partie du groupe de poursuivants. "La course s'est si bien passée pour nous. Nous pouvions jouer plusieurs autres cartes, mais quand j'ai vu Julian allongé, j'ai su que c'était fini. Tout était fini en un instant". Lampaert lui-même a sprinté et pris la cinquième place. "Et c'est beaucoup quand on sait d'où je viens après ma fracture de la clavicule. Je me suis vraiment senti bien aujourd'hui". (Belga)