"Je n'avais pas non plus un super feeling aujourd'hui. Je dois être satisfait de ma quatrième place. Kasper Asgreen et Mathieu van der Poel sont partis dans les deux dernières bosses. Les plus forts étaient à l'avant. Si je ne me trompe pas, c'est Kasper Asgreen qui a lancé la première attaque au Molenberg. A partir de là, ce ne fut pas tranquille jusqu'à Audenarde", a confié Jasper Stuyven. A un moment donné, l'écart du groupe de chasse sur Asgreen et van der Poel s'est réduit à moins de 20 secondes. "Vous savez que plus vous vous rapprochez de l'arrivée, plus les gens se regardent et plus le rythme ralentit. Je savais que si nous ne rattrapions pas Asgreen et Van der Poel à 5 km de l'arrivée, nous serions en course pour la troisième place. Ça a été le cas", a déclaré M. Stuyven. La préparation du Tour des Flandres n'a pas été idéale pour l'équipe Trek-Segafredo. Il y a eu la contamination au Covid et l'absence qui en a découlé à Gand-Wevelgem. "Je ne veux pas me cacher derrière ça. Ce n'est pas parce que Gand-Wevelgem est tombé à l'eau que j'ai immédiatement perdu la condition. L'incertitude a peut-être causé un certain stress, mais c'est tout. Je disputerai la Flèche Brabançonne et l'Amstel Gold Race. Je les ai ajoutées à mon programme après le report de Paris-Roubaix", a précisé Jasper Stuyven. (Belga)

"Je n'avais pas non plus un super feeling aujourd'hui. Je dois être satisfait de ma quatrième place. Kasper Asgreen et Mathieu van der Poel sont partis dans les deux dernières bosses. Les plus forts étaient à l'avant. Si je ne me trompe pas, c'est Kasper Asgreen qui a lancé la première attaque au Molenberg. A partir de là, ce ne fut pas tranquille jusqu'à Audenarde", a confié Jasper Stuyven. A un moment donné, l'écart du groupe de chasse sur Asgreen et van der Poel s'est réduit à moins de 20 secondes. "Vous savez que plus vous vous rapprochez de l'arrivée, plus les gens se regardent et plus le rythme ralentit. Je savais que si nous ne rattrapions pas Asgreen et Van der Poel à 5 km de l'arrivée, nous serions en course pour la troisième place. Ça a été le cas", a déclaré M. Stuyven. La préparation du Tour des Flandres n'a pas été idéale pour l'équipe Trek-Segafredo. Il y a eu la contamination au Covid et l'absence qui en a découlé à Gand-Wevelgem. "Je ne veux pas me cacher derrière ça. Ce n'est pas parce que Gand-Wevelgem est tombé à l'eau que j'ai immédiatement perdu la condition. L'incertitude a peut-être causé un certain stress, mais c'est tout. Je disputerai la Flèche Brabançonne et l'Amstel Gold Race. Je les ai ajoutées à mon programme après le report de Paris-Roubaix", a précisé Jasper Stuyven. (Belga)