Moscon a battu au sprint l'Autrichien Felix Grosschartner (BORA-Hansgrohe) dans un duel à deux. Les deux autres compagnons d'échappée ont pris la 3e place - pour l'Australien Michael Storer (Team DSM) - et la 4e - pour l'Italien Matteo Fabbro (BORA-Hansgrohe). C'est la 2e victoire dans ce Tour des Alpes pour Gianni Moscon, 27 ans, qui décroche la 10e victoire de sa carrière. Les Italiens Gianni Moscon (INEOS Grenadiers), Antonio Nibali (Trek-Segafredo), Alessandro De Marchi (Israel Start-Up Nation) et Matteo Fabbro (BORA-Hansgrohe), l'Espagnol Luis Leon Sanchez Sanchez (Astana Premier Tech), l'Américain Tejay Van Garderen (EF Education - Nippo), les deux Autrichiens Hermann Pernsteiner (Bahrain-Victorious) et Felix Grosschartner (BORA-Hansgrohe), le Français François Bidard (AG2R Citroën) et l'Australien Michael Storer (Team DSM) ont composé un groupe de dix hommes qui est resté devant le peloton jusqu'au bout. La bataille s'était engagée dans la dernière difficulté de la journée, la montée de Tarres (cat.3), à 22 kilomètres de l'arrivée. Dépossédé de son maillot de leader la veille par Simon Yates, Moscon a attaqué dans cette montée, suivi par Fabbro. Grosschartner et Storer parvenaient à effectuer la jonction passé le sommet à 19 bornes du but. Le quatuor avait 54 secondes d'avance sur six poursuivants. Van Garderen avait lâché prise mais l'Espagnol Pello Bilbao (Bahrain - Victorious) s'était joint à un groupe qui échouera pour quelques centaines de mètres dans sa tentative de recoller. La formation Uno-X a dû se retirer mercredi matin à l'issue d'un test positif au coronavirus d'un des membres de l'équipe. Jeudi, le peloton reliera Naturns à Pieve di Bono en Italie, sur 168.6 km. Cette course par étapes disputées en Autriche et en Italie s'achève vendredi à Riva del Garda au terme d'un ultime tronçon de 120,9km. Le Russe Pavel Sivakov a remporté la dernière édition, disputée en 2019. (Belga)

Moscon a battu au sprint l'Autrichien Felix Grosschartner (BORA-Hansgrohe) dans un duel à deux. Les deux autres compagnons d'échappée ont pris la 3e place - pour l'Australien Michael Storer (Team DSM) - et la 4e - pour l'Italien Matteo Fabbro (BORA-Hansgrohe). C'est la 2e victoire dans ce Tour des Alpes pour Gianni Moscon, 27 ans, qui décroche la 10e victoire de sa carrière. Les Italiens Gianni Moscon (INEOS Grenadiers), Antonio Nibali (Trek-Segafredo), Alessandro De Marchi (Israel Start-Up Nation) et Matteo Fabbro (BORA-Hansgrohe), l'Espagnol Luis Leon Sanchez Sanchez (Astana Premier Tech), l'Américain Tejay Van Garderen (EF Education - Nippo), les deux Autrichiens Hermann Pernsteiner (Bahrain-Victorious) et Felix Grosschartner (BORA-Hansgrohe), le Français François Bidard (AG2R Citroën) et l'Australien Michael Storer (Team DSM) ont composé un groupe de dix hommes qui est resté devant le peloton jusqu'au bout. La bataille s'était engagée dans la dernière difficulté de la journée, la montée de Tarres (cat.3), à 22 kilomètres de l'arrivée. Dépossédé de son maillot de leader la veille par Simon Yates, Moscon a attaqué dans cette montée, suivi par Fabbro. Grosschartner et Storer parvenaient à effectuer la jonction passé le sommet à 19 bornes du but. Le quatuor avait 54 secondes d'avance sur six poursuivants. Van Garderen avait lâché prise mais l'Espagnol Pello Bilbao (Bahrain - Victorious) s'était joint à un groupe qui échouera pour quelques centaines de mètres dans sa tentative de recoller. La formation Uno-X a dû se retirer mercredi matin à l'issue d'un test positif au coronavirus d'un des membres de l'équipe. Jeudi, le peloton reliera Naturns à Pieve di Bono en Italie, sur 168.6 km. Cette course par étapes disputées en Autriche et en Italie s'achève vendredi à Riva del Garda au terme d'un ultime tronçon de 120,9km. Le Russe Pavel Sivakov a remporté la dernière édition, disputée en 2019. (Belga)