Bissegger a réglé dans un sprint deux de ses trois compagnons d'échappée. A 22 ans, il décroche sa 3e victoire en carrière après un succès dans le contre-la-montre de Paris-Nice cette saison et un autre au Tour de l'Ain en 2019. Stefan Bissegger a battu le Français Benjamin Thomas (Groupama-FDJ) et l'Américain Joey Rosskopf (Rally Cycling). Quatre hommes ont composé l'échappée du jour avec Benjamin Thomas (Groupama-FDJ), les Suisses Stefan Bissegger (EF Education Nippo) donc, et Joel Suter (Bingoal Pauwels Sauces Wallonie Bruxelles), ainsi que l'Américain Joey Rosskopf (Rally Cycling). Leur avance aura dépassé les six minutes dans un premier temps jusqu'à l'abandon de la poursuite à une trentaine de kilomètres de l'arrivée. L'écart a alors encore grimpé jusqu'à 7 minutes 30 environ. Suter a dû lâcher prise dans la difficulté majeure de la journée, le Saanenmöser Pass, à 20 bornes du but, et sous la pluie, et dont le sommet était situé à 10 kilomètres de l'arrivée. Il termine 4e à 23 secondes. Le Néerlandais Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), arrivé avec le peloton à plus de cinq minutes, conserve la tête au classement général avec une seconde d'avance sur le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step). Edward Theuns (Trek-Segafredo) a réglé l'honorifique sprint pour la 5e place du jour à 5:16. Le peloton reliera Gstaad à Leukerbad sur 175,2 km jeudi. Le Tour de Suisse s'achève dimanche. (Belga)

Bissegger a réglé dans un sprint deux de ses trois compagnons d'échappée. A 22 ans, il décroche sa 3e victoire en carrière après un succès dans le contre-la-montre de Paris-Nice cette saison et un autre au Tour de l'Ain en 2019. Stefan Bissegger a battu le Français Benjamin Thomas (Groupama-FDJ) et l'Américain Joey Rosskopf (Rally Cycling). Quatre hommes ont composé l'échappée du jour avec Benjamin Thomas (Groupama-FDJ), les Suisses Stefan Bissegger (EF Education Nippo) donc, et Joel Suter (Bingoal Pauwels Sauces Wallonie Bruxelles), ainsi que l'Américain Joey Rosskopf (Rally Cycling). Leur avance aura dépassé les six minutes dans un premier temps jusqu'à l'abandon de la poursuite à une trentaine de kilomètres de l'arrivée. L'écart a alors encore grimpé jusqu'à 7 minutes 30 environ. Suter a dû lâcher prise dans la difficulté majeure de la journée, le Saanenmöser Pass, à 20 bornes du but, et sous la pluie, et dont le sommet était situé à 10 kilomètres de l'arrivée. Il termine 4e à 23 secondes. Le Néerlandais Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), arrivé avec le peloton à plus de cinq minutes, conserve la tête au classement général avec une seconde d'avance sur le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step). Edward Theuns (Trek-Segafredo) a réglé l'honorifique sprint pour la 5e place du jour à 5:16. Le peloton reliera Gstaad à Leukerbad sur 175,2 km jeudi. Le Tour de Suisse s'achève dimanche. (Belga)