"Franchement, ce n'était pas prévu. Il y a deux jours, dans l'étape avec arrivée au Col du Gothard, je me sentais très mal. C'était horrible, ma tête, mes jambes, tout mon corps était fatigué et je voulais partir en vacances après une première moitié de saison difficile", a expliqué Carthy. "Mais samedi dans le contre-la-montre, mes jambes allaient de nouveau mieux. Dimanche, c'était ma dernière chance d'essayer quelque chose et de terminer sur une note positive avant les vacances. C'est ce qui est arrivé. Incroyable." "Dans la première ascension, j'avais déjà l'impression d'avoir de bonnes jambes. J'ai alors abordé cette étape comme un contre-la-montre avec un effort à chaque montée et en gardant le rythme. On doit juste croire qu'on peut le réaliser et c'est ce que j'ai fait." Carthy, qui a terminé onzième du Giro, va prendre un peu de vacances. "Je voulais bien terminer la première partie de la saison. C'est un grand soulagement pour moi et pour l'équipe. En tant que coureur, on fait beaucoup de sacrifices et on doit travailler dur. Mais on court aussi pour une équipe et je suis heureux, soulagé même, de l'avoir remerciée pour toute la confiance qu'elle a mise en moi. Enfin, je peux partir en vacances l'esprit tranquille." La dernière victoire de Carthy remonte à 2016: une étape et le classement final du Tour des Asturies. En 2014, il avait remporté une étape et le classement final du Tour de Corée. (Belga)