"J'étais 2e du Tour de Suisse en 2015 et 5e du chrono final. Cette année, je termine 2e du contre-la-montre derrière Evenepoel et je gagne le Tour de Suisse. Je suis donc très content de mon résultat. Ce fut une course très chaude et très dure et le plus grand défi a été de bien gérer la météo. Je pense avoir toujours été dans les bons groupes. J'ai apprécié ce Tour de Suisse au sein de mon équipe que je suis prêt à conduire au Tour de France où nous serons capables de rivaliser. Nous aurons une équipe forte en France et nous sommes prêts à donner le meilleur de nous-mêmes. Je veux personnellement y aller sans stress et donner tout ce que peux. Nous aurons en tous cas plusieurs cartes pour les étapes et pour le classement général. Mais je prendrai ma chance, c'est certain. Et je suis aussi prêt à aider mon équipe. Je ne m'attendais pas vraiment à ce que la victoire arrive au Tour de Suisse et, donc, gagner est vraiment excellent. Je regrette de ne pas avoir gagné le contre-la-montre, je ne savais pas très bien où en était l'écart avec les autres. Mais, finalement, gagner le classement général est une très bonne chose. Nous avons tous très bien travaillé pendant toute la semaine en vue du Tour", a conclu le Gallois. (Belga)

"J'étais 2e du Tour de Suisse en 2015 et 5e du chrono final. Cette année, je termine 2e du contre-la-montre derrière Evenepoel et je gagne le Tour de Suisse. Je suis donc très content de mon résultat. Ce fut une course très chaude et très dure et le plus grand défi a été de bien gérer la météo. Je pense avoir toujours été dans les bons groupes. J'ai apprécié ce Tour de Suisse au sein de mon équipe que je suis prêt à conduire au Tour de France où nous serons capables de rivaliser. Nous aurons une équipe forte en France et nous sommes prêts à donner le meilleur de nous-mêmes. Je veux personnellement y aller sans stress et donner tout ce que peux. Nous aurons en tous cas plusieurs cartes pour les étapes et pour le classement général. Mais je prendrai ma chance, c'est certain. Et je suis aussi prêt à aider mon équipe. Je ne m'attendais pas vraiment à ce que la victoire arrive au Tour de Suisse et, donc, gagner est vraiment excellent. Je regrette de ne pas avoir gagné le contre-la-montre, je ne savais pas très bien où en était l'écart avec les autres. Mais, finalement, gagner le classement général est une très bonne chose. Nous avons tous très bien travaillé pendant toute la semaine en vue du Tour", a conclu le Gallois. (Belga)