Dès le départ de l'étape, les attaques se sont multipliées. Finalement, un trio a fini par se former à l'avant: le Suisse Stefan Küng (Groupama-FDJ), le Slovène Matej Mohoric (Bahrain-Merida) et le Français Fabien Grellier (Total Direct Energie). Les échappés ont compté 3 minutes d'avance. A 38 km de l'arrivée, Mohoric tentait sa chance en solitaire. Son aventure a pris fin à 14 km de la ligne. Au sprint, Viviani s'est montré le plus rapide, comme mardi. Il a laissé derrière lui Sagan et Stuyven. Stan Dewulf (Lotto Soudal) a pris la huitième place. Après des semaines de doutes et plusieurs places d'honneur, Viviani vient d'aligner deux succès en deux jours. Il était resté trois mois sans victoire, entre la 3e étape de Tirreno-Adriatico le 15 mars et la 4e étape du Tour de Suisse mardi. Viviani porte le total de sa carrière à 73 victoires, dont six cette saison. Sagan conserve la tête du général avec 14 secondes d'avance sur l'Australien Michael Matthews (Sunweb) et 21 sur le Danois Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step). Jeudi, la 6e étape, entre Einsiedeln et Flumserberg (120,2 km) devrait permettre aux prétendants à la victoire finale d'en découdre. L'arrivée sera jugée au sommet d'une ascension hors-catégorie de 8,4 km à 9,2%. (Belga)