C'est Tiesj Benoot qui avait donné le signal de l'attaque, à trois kilomètres de l'arrivée, en montée. Deux coureurs avaient alors pris, avec lui, les devants, les trois compères parvenant de justesse à garder le peloton derrière eux. Au finish, Benoot, 23 ans, s'est montré le moins rapide du trio. Roman Villalobos décroche grâce à sa victoire de lundi le maillot de leader de la course, qui était jusque là sur les épaules du Colombien Fernando Gaviria, vainqueur de l'étape d'ouverture dimanche. Au général, il affiche 4 secondes d'avance sur Escuela et 6 sur Benoot. (Belga)

C'est Tiesj Benoot qui avait donné le signal de l'attaque, à trois kilomètres de l'arrivée, en montée. Deux coureurs avaient alors pris, avec lui, les devants, les trois compères parvenant de justesse à garder le peloton derrière eux. Au finish, Benoot, 23 ans, s'est montré le moins rapide du trio. Roman Villalobos décroche grâce à sa victoire de lundi le maillot de leader de la course, qui était jusque là sur les épaules du Colombien Fernando Gaviria, vainqueur de l'étape d'ouverture dimanche. Au général, il affiche 4 secondes d'avance sur Escuela et 6 sur Benoot. (Belga)