Alaphilippe a dû quitter le Tour de Wallonie lundi en raison d'une contamination au coronavirus. Le Tour de Louvain - Mémorial Jef Scherens figure toujours à son agenda, ont annoncé jeudi les organisateurs. "Je suis impatient de participer au Tour de Louvain - Mémorial Jef Scherens", a commenté le Français dans un communiqué de l'organisation. "Ce n'est jusqu'ici pas l'année la plus facile pour moi, mais revenir sur le parcours où je suis devenu champion du monde sera très spécial. Ce 26 septembre était une très belle journée. Quelle foule sur le bord des routes et quel bruit incroyable. Je ne l'oublierai jamais. Pouvoir repasser le film de cette journée signifie beaucoup pour moi." Parmi les 37 côtes qu'aborderont les coureurs, la plupart figuraient au menu des Mondiaux de l'an passé. Le circuit final, que les coureurs devront parcourir six fois, est la copie conforme du parcours arc-en-ciel avec le Keizersberg (5%), la Decouxlaan (3,4%), le Wijnpers (8,3%) et le Sint-Antoniusberg (4,7%), qui a été renommé 'la bosse d'Alaphilippe' après les Mondiaux. (Belga)

Alaphilippe a dû quitter le Tour de Wallonie lundi en raison d'une contamination au coronavirus. Le Tour de Louvain - Mémorial Jef Scherens figure toujours à son agenda, ont annoncé jeudi les organisateurs. "Je suis impatient de participer au Tour de Louvain - Mémorial Jef Scherens", a commenté le Français dans un communiqué de l'organisation. "Ce n'est jusqu'ici pas l'année la plus facile pour moi, mais revenir sur le parcours où je suis devenu champion du monde sera très spécial. Ce 26 septembre était une très belle journée. Quelle foule sur le bord des routes et quel bruit incroyable. Je ne l'oublierai jamais. Pouvoir repasser le film de cette journée signifie beaucoup pour moi." Parmi les 37 côtes qu'aborderont les coureurs, la plupart figuraient au menu des Mondiaux de l'an passé. Le circuit final, que les coureurs devront parcourir six fois, est la copie conforme du parcours arc-en-ciel avec le Keizersberg (5%), la Decouxlaan (3,4%), le Wijnpers (8,3%) et le Sint-Antoniusberg (4,7%), qui a été renommé 'la bosse d'Alaphilippe' après les Mondiaux. (Belga)