"Les organisateurs se rendront samedi matin au Mont Ventoux afin de maintenir ou non la troisième étape, la neige tombant abondamment sur le Mont Chauve", pouvait-on lire dans un bref communiqué. Cette 3e journée doit constituer l'étape reine de la course à étapes française, propulsée sur le devant de la scène grâce à un plateau inhabituellement relevé après les annulations de plusieurs rendez-vous. L'Italien Davide Ballerini (Deceuninck-Quick Step) est leader du général après avoir remporté les deux premières étapes. Dimanche, la 4e étape est prévue entre Avignon et Salon-de-Provence et promise à un sprinteur. Aux avant-postes jeudi et tombé dans le final vendredi, le champion du monde français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) est 3e du général. (Belga)

"Les organisateurs se rendront samedi matin au Mont Ventoux afin de maintenir ou non la troisième étape, la neige tombant abondamment sur le Mont Chauve", pouvait-on lire dans un bref communiqué. Cette 3e journée doit constituer l'étape reine de la course à étapes française, propulsée sur le devant de la scène grâce à un plateau inhabituellement relevé après les annulations de plusieurs rendez-vous. L'Italien Davide Ballerini (Deceuninck-Quick Step) est leader du général après avoir remporté les deux premières étapes. Dimanche, la 4e étape est prévue entre Avignon et Salon-de-Provence et promise à un sprinteur. Aux avant-postes jeudi et tombé dans le final vendredi, le champion du monde français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) est 3e du général. (Belga)