La décision est tombée sur l'ascension finale de l'Alto do Malhao. Après une attaque du Danois Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step), vainqueur du contre-la-montre samedi, Joao Rodrigues (W52/FC Porto), deuxième du général au départ, est sorti du peloton. Il a été rejoint par Elie Gesbert (Arkéa-Samsic) et son coéquipier Amaro Antunes. Ce dernier a travaillé pour creuser l'écart sur le groupe du leader, le Britannique Ethan Hayter (INEOS Grenadiers), avant de laisser Rodrigues et Gesbert se jouer la victoire. Gesbert s'est imposé alors que Rodrigues s'offrait le classement général pour 9 secondes devant Hayter et 28 devant Asgreen. Il signe la quatrième victoire de sa carrière et succède au palmarès à Remco Evenepoel. (Belga)

La décision est tombée sur l'ascension finale de l'Alto do Malhao. Après une attaque du Danois Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step), vainqueur du contre-la-montre samedi, Joao Rodrigues (W52/FC Porto), deuxième du général au départ, est sorti du peloton. Il a été rejoint par Elie Gesbert (Arkéa-Samsic) et son coéquipier Amaro Antunes. Ce dernier a travaillé pour creuser l'écart sur le groupe du leader, le Britannique Ethan Hayter (INEOS Grenadiers), avant de laisser Rodrigues et Gesbert se jouer la victoire. Gesbert s'est imposé alors que Rodrigues s'offrait le classement général pour 9 secondes devant Hayter et 28 devant Asgreen. Il signe la quatrième victoire de sa carrière et succède au palmarès à Remco Evenepoel. (Belga)