Lors de la première étape, Greipel avait été battu par le Colombien Fernando Gaviria (Quick-Step Floors). Samedi, la deuxième occasion a été la bonne pour le 'Gorille de Rostock'. Il a été bien aidé par ses coéquipiers et ceux de Gaviria qui ont dû s'employer pour revenir sur l'échappée du jour. Les trois fuyards, Taco van der Hoorn (Roompot), Ryan Mullen (Cannondale) et Dion Smith (Wanty - Groupe Gobert) n'ont en effet été repris qu'à deux kilomètres de l'arrivée. Au classement général, le Slovène Primoz Roglic (Lotto NL) conserve le maillot jaune, avec une avance de vingt-deux secondes sur le Polonais Michal Kwiatkowski (Sky), vainqueur de l'épreuve en 2014, et trente-six sur l'Espagnol Jonathan Castroviejo (Movistar). Tiesj Benoot (Lotto-Soudal) est 8e à 1:49. Les coureurs prendront dimanche le départ de la dernière étape de la course, 179 km entre Loulé et l'Alto de Malhao. (Belga)

Lors de la première étape, Greipel avait été battu par le Colombien Fernando Gaviria (Quick-Step Floors). Samedi, la deuxième occasion a été la bonne pour le 'Gorille de Rostock'. Il a été bien aidé par ses coéquipiers et ceux de Gaviria qui ont dû s'employer pour revenir sur l'échappée du jour. Les trois fuyards, Taco van der Hoorn (Roompot), Ryan Mullen (Cannondale) et Dion Smith (Wanty - Groupe Gobert) n'ont en effet été repris qu'à deux kilomètres de l'arrivée. Au classement général, le Slovène Primoz Roglic (Lotto NL) conserve le maillot jaune, avec une avance de vingt-deux secondes sur le Polonais Michal Kwiatkowski (Sky), vainqueur de l'épreuve en 2014, et trente-six sur l'Espagnol Jonathan Castroviejo (Movistar). Tiesj Benoot (Lotto-Soudal) est 8e à 1:49. Les coureurs prendront dimanche le départ de la dernière étape de la course, 179 km entre Loulé et l'Alto de Malhao. (Belga)