C'est la première victoire chez les pros pour Teugels, 29 ans, qui a porté les couleurs des équipes Vérandas Willems (2017) et Cibel (2018-2019) avant de rejoindre Tarteletto-Isorex. Gianni Marchand (Tarteletto-Isorex) a pris la 4e place d'un sprint tronqué par la chute de la moitié du groupe de tête, entré à trop grande vitesse dans l'ultime virage de la course. Vainqueur de la 1re étape mercredi, le Néo-Zélandais Aaron Gate (Bolton Equities Black Spoke) a conservé son maillot bleu de leader malgré sa chute dans le final. Samedi, la 4e et étape reliera Karditsa à Larisa sur la distance de 176,5 kilomètres. Cette 17e édition du Tour de Grèce se poursuit jusqu'à dimanche avec une arrivée prévue à Ioannina. Absent du calendrier depuis 2012, le Tour de Grèce revient au menu des coureurs dix ans après. Deux formations belges sont au départ avec Bingoal Pauwels Sauces Wallonie-Bruxelles et Tarteletto - Isorex. (Belga)

C'est la première victoire chez les pros pour Teugels, 29 ans, qui a porté les couleurs des équipes Vérandas Willems (2017) et Cibel (2018-2019) avant de rejoindre Tarteletto-Isorex. Gianni Marchand (Tarteletto-Isorex) a pris la 4e place d'un sprint tronqué par la chute de la moitié du groupe de tête, entré à trop grande vitesse dans l'ultime virage de la course. Vainqueur de la 1re étape mercredi, le Néo-Zélandais Aaron Gate (Bolton Equities Black Spoke) a conservé son maillot bleu de leader malgré sa chute dans le final. Samedi, la 4e et étape reliera Karditsa à Larisa sur la distance de 176,5 kilomètres. Cette 17e édition du Tour de Grèce se poursuit jusqu'à dimanche avec une arrivée prévue à Ioannina. Absent du calendrier depuis 2012, le Tour de Grèce revient au menu des coureurs dix ans après. Deux formations belges sont au départ avec Bingoal Pauwels Sauces Wallonie-Bruxelles et Tarteletto - Isorex. (Belga)