A l'aise sur tous les terrains, en cyclocross, en mountainbike, au sprint ou quand la route monte, Mathieu van der Poel s'offre cette course par étapes qu'il a survolée avec trois victoires d'étape, à 24 ans seulement. C'est déjà sa 31e victoire sur la route lui qui domine les labourés depuis quelques saisons. Le Néerlandais s'est imposé comme un spécialiste du sprint devant son compatriote Cees Bol (Sunweb) et l'Italien Matto Trentin (Mitchelton-Scott). Côté belge, Jasper De Buyst (Lotto Soudal) a pris la 8e place et Xandro Meurisse (Wanty-Gobert) la 9e. Trois hommes s'étaient portés aux avant-postes pour montrer le maillot - le Polonais Michal Golas (Ineos), l'Américain Larry Warbasse (AG2R La Mondiale) et le Britannique Mark Christian (Wiggins-Le Col). Le peloton a réglé la mire pour reprendre le trio à 14 kilomètres du but alors que la nervosité s'installait aux avants-postes pour tenter de détrôner van der Poel. Mathieu van der Poel a sauté dans les roues pour défendre son maillot qu'il a conservé avec 17 secondes sur Matteo Trentin et 50 sur Jasper De Buyst, se permettant même le luxe de régler tout le monde au sprint. Tiesj Benoot (Lotto Soudal) termine dans le top 10 (9e) à 1:07. L'année dernière, la victoire était revenue au Français Julian Alaphilippe, absent cette année. (Belga)