"On était très fort depuis le début", a expliqué van Aert, 24 ans. "Tout le monde était très motivé. Quand le directeur sportif a dit qu'on était devant Ineos, on a tout donné. Tout le monde a tout donné, c'était fou. Mais je dois dire que le chrono a fait mal aux jambes", a souri le triple champion du monde de cyclocross. Au deuxième jour de son premier Tour de France, van Aert est donc monté deux fois sur le podium protocolaire, d'abord pour la victoire de Jumbo-Visma puis pour recevoir le maillot blanc du meilleur jeune. "C'est un départ de rêve, pour moi mais surtout pour l'équipe. Jusqu'ici, c'est très bien. L'étape de demain me convient, mais à Mike aussi. Je me sens en forme. On verra bien demain. L'équipe va d'abord profiter de ce moment ce soir." Nourrit-il des ambitions concernant ce maillot blanc, lui qui est champion de Belgique du contre-la-montre? "J'aime bien ce maillot, mais je pèse 78 kilos. Quand la route montera, ça fera très mal. Plus que le chrono", s'est esclaffé van Aert. (Belga)