"On ne peut pas s'endormir avec le maillot jaune et encore moins commettre la moindre erreur. Il faut rester concentré toute la journée. C'était dur mais les coéquipiers ont fait du bon boulot, en particulier dans le final", a expliqué 'Rogla', en tête du classement général depuis l'issue de la 9e étape. Le Slovène, souvent protégé par Wout van Aert depuis le départ de la Grande Boucle à Nice, n'a pas manqué d'évoquer le sprint de son équipier belge, 3e à Poitiers après la disqualification du Slovaque Peter Sagan. "Je viens de voir le sprint, je pense que c'était la bonne décision (de déclasser Peter Sagan, ndlr), il faut rester sportif. Même si les sprinteurs sont des gens différents de nous, un peu fous. Aujourd'hui, Wout sentait qu'il pouvait sprinter, il l'a fait et réussi un super sprint. C'est bien pour moi aussi car ça m'a permis de rester aux avant-postes dans le final avec des routes étroites et montantes". Roglic, vainqueur du dernier Tour d'Espagne, compte 21 secondes d'avance sur le tenant du titre colombien Egan Bernal (Ineos). (Belga)

"On ne peut pas s'endormir avec le maillot jaune et encore moins commettre la moindre erreur. Il faut rester concentré toute la journée. C'était dur mais les coéquipiers ont fait du bon boulot, en particulier dans le final", a expliqué 'Rogla', en tête du classement général depuis l'issue de la 9e étape. Le Slovène, souvent protégé par Wout van Aert depuis le départ de la Grande Boucle à Nice, n'a pas manqué d'évoquer le sprint de son équipier belge, 3e à Poitiers après la disqualification du Slovaque Peter Sagan. "Je viens de voir le sprint, je pense que c'était la bonne décision (de déclasser Peter Sagan, ndlr), il faut rester sportif. Même si les sprinteurs sont des gens différents de nous, un peu fous. Aujourd'hui, Wout sentait qu'il pouvait sprinter, il l'a fait et réussi un super sprint. C'est bien pour moi aussi car ça m'a permis de rester aux avant-postes dans le final avec des routes étroites et montantes". Roglic, vainqueur du dernier Tour d'Espagne, compte 21 secondes d'avance sur le tenant du titre colombien Egan Bernal (Ineos). (Belga)