Le coureur de Lotto Soudal supporte en effet difficilement les fortes températures. Deux ans après sa dernière participation, il se montre toutefois plus confiant à deux jours du grand départ à Bruxelles. "Les deux derniers Tours ne s'étaient pas très bien passés pour moi", a déclaré Tim Wellens jeudi en conférence de presse à Bruxelles. "Je pense avoir tiré les leçons du passé et j'espère que ça se passera mieux. La chaleur me pose problème, et j'ai travaillé pour résoudre ce problème. Nous avons travaillé sur la nutrition, les tenues, l'équipement, et fait beaucoup de tests. Nous avons fait un premier test en course dimanche aux championnats de Belgique. Il ne devrait pas faire trop chaud samedi au départ, ça devrait m'aider. J'ai aussi changé ma préparation et je serai plus frais au départ", dit le Trudonnaire, qui a coché les 5e, 8e, 9e, 12e et 17e étapes. S'il pourra tenter sa chance dans les échappées, Tim Wellens devra aussi épauler l'Australien Caleb Ewan, le sprinter de Lotto Soudal, qui vise lui la victoire dès la 1e étape à Bruxelles. "Tout le monde dans l'équipe croit en Caleb. Je suis prêt à jouer mon rôle", conclut Wellens. (Belga)