Pogacar, 23 ans, décroche sa septième victoire d'étape sur le Tour de France. "Chaque fois que je gagne, c'est mieux", a souri le Slovène. "Aujourd'hui, c'était vraiment dur. Les deux premières heures étaient à bloc. Le plus fort était dans l'échappée, et derrière lui il y avait plusieurs équipes, dont la mienne, pour mener la chasse." Le maillot jaune Wout van Aert, l'Américain Quinn Simmons et le Danois Jakob Fuglsang se sont échappés après 75 km de course. Van Aert est resté devant jusqu'à 10 bornes de la ligne. "Je pensais qu'il irait jusqu'au bout. A la fin, j'avais de bonnes sensations, mes équipiers ont fait le travail parfaitement." Pogacar s'est imposé au sommet de la bosse finale à Longwy. "Ce n'était pas un pur sprint. Nous avons roulé les deux dernières côtes très vite. J'ai placé une première accélération dans l'avant-dernière montée, parce que j'ai eu peur que quelqu'un d'autre le fasse. C'était un bon test pour mes jambes. J'avais les bonnes jambes pour gagner à la fin." La victoire lui vaut de déjà prendre la tête du général. "Ce n'était pas spécialement le jaune que je voulais. Je suis surtout content d'avoir gagné. On pensera au jaune les prochains jours." (Belga)

Pogacar, 23 ans, décroche sa septième victoire d'étape sur le Tour de France. "Chaque fois que je gagne, c'est mieux", a souri le Slovène. "Aujourd'hui, c'était vraiment dur. Les deux premières heures étaient à bloc. Le plus fort était dans l'échappée, et derrière lui il y avait plusieurs équipes, dont la mienne, pour mener la chasse." Le maillot jaune Wout van Aert, l'Américain Quinn Simmons et le Danois Jakob Fuglsang se sont échappés après 75 km de course. Van Aert est resté devant jusqu'à 10 bornes de la ligne. "Je pensais qu'il irait jusqu'au bout. A la fin, j'avais de bonnes sensations, mes équipiers ont fait le travail parfaitement." Pogacar s'est imposé au sommet de la bosse finale à Longwy. "Ce n'était pas un pur sprint. Nous avons roulé les deux dernières côtes très vite. J'ai placé une première accélération dans l'avant-dernière montée, parce que j'ai eu peur que quelqu'un d'autre le fasse. C'était un bon test pour mes jambes. J'avais les bonnes jambes pour gagner à la fin." La victoire lui vaut de déjà prendre la tête du général. "Ce n'était pas spécialement le jaune que je voulais. Je suis surtout content d'avoir gagné. On pensera au jaune les prochains jours." (Belga)