"Avec encore un tour et demi à faire, l'équipe a fait un boulot fantastique", a précisé Stuyven. "Nous étions peut-être un peu trop vite à l'avant, mais sur ce parcours c'est mieux d'être un peu trop rapidement devant que trop tard. Ils m'ont bien placé, puis c'était à moi, et je suis content de cette 6e place. C'est plutôt beau, de pouvoir dire que tu as fait un top 10 sur ce boulevard, dans le Tour. Les autres gars étaient simplement plus rapides, il faut l'admettre". Il s'agissait du premier Tour de Stuyven. Il n'y a pas fait que de la figuration, se montrant lors de la 2e étape vers Cherbourg, où il n'a été repris que dans le dernier kilomètre. "Je suis heureux d'avoir atteint l'arrivée de mon premier Tour, j'estime que c'est une prestation plus importante que quand j'ai fini mon premier Tour, la Vuelta, en 2014". Il a remporté l'an dernier la 8e étape de la Vuelta, avant d'abandonner pour cause de blessure. (Belga)

"Avec encore un tour et demi à faire, l'équipe a fait un boulot fantastique", a précisé Stuyven. "Nous étions peut-être un peu trop vite à l'avant, mais sur ce parcours c'est mieux d'être un peu trop rapidement devant que trop tard. Ils m'ont bien placé, puis c'était à moi, et je suis content de cette 6e place. C'est plutôt beau, de pouvoir dire que tu as fait un top 10 sur ce boulevard, dans le Tour. Les autres gars étaient simplement plus rapides, il faut l'admettre". Il s'agissait du premier Tour de Stuyven. Il n'y a pas fait que de la figuration, se montrant lors de la 2e étape vers Cherbourg, où il n'a été repris que dans le dernier kilomètre. "Je suis heureux d'avoir atteint l'arrivée de mon premier Tour, j'estime que c'est une prestation plus importante que quand j'ai fini mon premier Tour, la Vuelta, en 2014". Il a remporté l'an dernier la 8e étape de la Vuelta, avant d'abandonner pour cause de blessure. (Belga)