"L'équipe a fait un très bon travail", a affirmé le maillot jaune de la Jumbo-Visma. "Je ne remercierai jamais assez mes coéquipiers qui m'ont permis de finir cette étape en un seul morceau. C'est moi qui porte le maillot jaune mais il appartient à toute l'équipe. C'était une étape difficile, rapide et parfois dangereuse, heureusement que je ne suis pas tombé. La course à vraiment commencé dès le début de l'étape". "J'attends déjà avec impatience les prochains jours. Je porte le maillot avec beaucoup de fierté. C'est ce qu'il y a de plus élevé dans le cyclisme. C'est la course la plus difficile au monde et on veut juste donner le meilleur de nous-même et c'est ce que je vais faire". Concernant les tests pour le Coronavirus, il a répondu : "Je suis heureux que la course puisse continuer. C'est une belle course et c'est dommage pour Prudhomme (le directeur du Tour, positif et mis en quarantaine au moins sept jours). Je lui souhaite un bon rétablissement". (Belga)

"L'équipe a fait un très bon travail", a affirmé le maillot jaune de la Jumbo-Visma. "Je ne remercierai jamais assez mes coéquipiers qui m'ont permis de finir cette étape en un seul morceau. C'est moi qui porte le maillot jaune mais il appartient à toute l'équipe. C'était une étape difficile, rapide et parfois dangereuse, heureusement que je ne suis pas tombé. La course à vraiment commencé dès le début de l'étape". "J'attends déjà avec impatience les prochains jours. Je porte le maillot avec beaucoup de fierté. C'est ce qu'il y a de plus élevé dans le cyclisme. C'est la course la plus difficile au monde et on veut juste donner le meilleur de nous-même et c'est ce que je vais faire". Concernant les tests pour le Coronavirus, il a répondu : "Je suis heureux que la course puisse continuer. C'est une belle course et c'est dommage pour Prudhomme (le directeur du Tour, positif et mis en quarantaine au moins sept jours). Je lui souhaite un bon rétablissement". (Belga)