Le contraste est fort avec 2018. Son coéquipier Geraint Thomas s'était alors imposé à L'Alpe d'Huez, avant de remporter le Tour. Froome a terminé troisième au classement final et les deux hommes avaient été hués à l'arrivée. Cette fois, ce furent des applaudissements pour accueillir le Britannique qui, après des années galères depuis sa terrible chute dans le Critérium du Dauphiné renoue enfin avec le haut niveau. "J'ai essayé et j'ai donné tout ce que j'avais en cours de route", a-t-il déclaré. "Tout le monde sait d'où je viens, je ne pouvais pas faire plus aujourd'hui. Tom (Pidcock) et Louis Meintjes étaient plus forts. Cela a été un long combat pour revenir à ce niveau et aujourd'hui j'ai terminé 3e dans l'une des étapes les plus difficiles du Tour. J'en suis très heureux, c'est une victoire pour moi et aujourd'hui j'ai fait un nouveau pas en avant." "Il a fallu un an et demi avant que je puisse remarcher normalement. C'était un combat difficile et maintenant je suis 3e, ce qui signifie beaucoup pour moi, surtout parce que ma famille et mes enfants sont ici à l'arrivée. Cela rend l'événement encore plus spécial et j'espère pouvoir progresser encore et gagner à nouveau." (Belga)

Le contraste est fort avec 2018. Son coéquipier Geraint Thomas s'était alors imposé à L'Alpe d'Huez, avant de remporter le Tour. Froome a terminé troisième au classement final et les deux hommes avaient été hués à l'arrivée. Cette fois, ce furent des applaudissements pour accueillir le Britannique qui, après des années galères depuis sa terrible chute dans le Critérium du Dauphiné renoue enfin avec le haut niveau. "J'ai essayé et j'ai donné tout ce que j'avais en cours de route", a-t-il déclaré. "Tout le monde sait d'où je viens, je ne pouvais pas faire plus aujourd'hui. Tom (Pidcock) et Louis Meintjes étaient plus forts. Cela a été un long combat pour revenir à ce niveau et aujourd'hui j'ai terminé 3e dans l'une des étapes les plus difficiles du Tour. J'en suis très heureux, c'est une victoire pour moi et aujourd'hui j'ai fait un nouveau pas en avant." "Il a fallu un an et demi avant que je puisse remarcher normalement. C'était un combat difficile et maintenant je suis 3e, ce qui signifie beaucoup pour moi, surtout parce que ma famille et mes enfants sont ici à l'arrivée. Cela rend l'événement encore plus spécial et j'espère pouvoir progresser encore et gagner à nouveau." (Belga)