Rafal Majka ne rentre pas seulement chez lui avec le maillot à pois, il s'est également montré le plus offensif sur les routes de la Grande Boucle, selon les calculs du journal l'Equipe. Majka a plusieurs fois pris part aux échappées, et a collectionné les places d'honneur (2e à Culoz, 3e à Finhaut-Emosson, 3e à Andorre et 3e au Lioran). Thomas De Gendt, qui avait "remporté" ce classement officieux l'an dernier avec 679 km devant Serge Pauwels, talonne le Polonais. Jarlinson Pantano (IAM Cycling) est 3e avec 501 km, Rui Costa (Lampre-Merida) en compte 494 et Greg Van Avermaet complète le top 5 avec 431 km. (Belga)

Rafal Majka ne rentre pas seulement chez lui avec le maillot à pois, il s'est également montré le plus offensif sur les routes de la Grande Boucle, selon les calculs du journal l'Equipe. Majka a plusieurs fois pris part aux échappées, et a collectionné les places d'honneur (2e à Culoz, 3e à Finhaut-Emosson, 3e à Andorre et 3e au Lioran). Thomas De Gendt, qui avait "remporté" ce classement officieux l'an dernier avec 679 km devant Serge Pauwels, talonne le Polonais. Jarlinson Pantano (IAM Cycling) est 3e avec 501 km, Rui Costa (Lampre-Merida) en compte 494 et Greg Van Avermaet complète le top 5 avec 431 km. (Belga)