"Nous comptions bien sur ce maillot jaune, même si nous ne nous attendions pas à ce que ce soit Mike", a avoué Wout van Aert après coup. "Je suis très heureux pour lui. Je l'ai connu en cyclocross et il le mérite." Lors de la préparation du sprint, Groenewegen est tombé. "J'ai vu très peu de choses. J'étais devant Dylan, Amund Gröndahl-Jansen et Mike quand j'ai entendu qu'il y avait une chute. C'était derrière et je ne pouvais rien voir. Je n'ai pas eu le temps de gamberger et je suis donc parti pour le sprint. Je me suis retrouvé trop tôt contre le vent. Quand j'ai lancé mon sprint, j'ai vu Mike me dépasser et il y avait encore beaucoup à faire. Et il gagne, c'est bien. Toute l'équipe va très bien et en gagnant le premier sprint du Tour, qui est quand même d'un haut niveau, on prouve à quel point on est forts. C'est costaud." Van Aert, dont c'est le premier Tour, doit s'habituer au cirque. "Après la présentation des équipes, je n'ai pas été complètement sous pression. Il y avait beaucoup de monde, mais c'était encore loin de la course. Aujourd'hui, il y avait vraiment beaucoup de monde du début à la fin et là vous devez faire avec. Il reste encore trois semaines. Heureusement, pour l'instant, on e encore envie de plus", a conclu Van Aert. (Belga)