"Ineos (qui a devancé Deceuninck-Quick Step pour moins d'une seconde, ndlr), est resté plus longtemps à sept. Au Tour, chaque détail est important: dix secondes en plus de récupération, c'est un monde de différence. Si on perd deux hommes, cela fait vingt secondes. C'est un facteur déterminant. Je suis donc déçu", a déclaré Lampaert juste après le chrono au pied de l'Atomium. "Concernant ma propre prestation, je peux être satisfait. Elle correspond plus ou moins à mes attentes. Notre leader Enric Mas m'a fait une très bonne impression, je ne m'attendais pas à un tel niveau. C'est un contre-la-montre par équipes, ce n'est pas du tout sa spécialité. Je suis impressionné par sa condition." Lampaert est au Tour avant tout pour travailler pour ses leaders, à savoir Mas, qui espère lutter pour le général, Alaphilippe et Viviani, lesquels visent des victoires d'étape. "Si je peux forcer quelque chose dans une étape de transition, je le ferai, mais je pense que je dois surtout me préserver pour mon travail au service de l'équipe. C'est pour ça que je suis ici. Je n'ai pas vraiment d'ambition personnelle." (Belga)

"Ineos (qui a devancé Deceuninck-Quick Step pour moins d'une seconde, ndlr), est resté plus longtemps à sept. Au Tour, chaque détail est important: dix secondes en plus de récupération, c'est un monde de différence. Si on perd deux hommes, cela fait vingt secondes. C'est un facteur déterminant. Je suis donc déçu", a déclaré Lampaert juste après le chrono au pied de l'Atomium. "Concernant ma propre prestation, je peux être satisfait. Elle correspond plus ou moins à mes attentes. Notre leader Enric Mas m'a fait une très bonne impression, je ne m'attendais pas à un tel niveau. C'est un contre-la-montre par équipes, ce n'est pas du tout sa spécialité. Je suis impressionné par sa condition." Lampaert est au Tour avant tout pour travailler pour ses leaders, à savoir Mas, qui espère lutter pour le général, Alaphilippe et Viviani, lesquels visent des victoires d'étape. "Si je peux forcer quelque chose dans une étape de transition, je le ferai, mais je pense que je dois surtout me préserver pour mon travail au service de l'équipe. C'est pour ça que je suis ici. Je n'ai pas vraiment d'ambition personnelle." (Belga)