"L'arrivée n'a pas été facile, assez dure, même", a indiqué Steels. "La journée a été très nerveuse, à presque 46 km/h de moyenne, et il y a une chute à 1,5 kilomètre de l'arrivée. La finale n'a donc pas été facile. Il y a toujours une grosse part de stress dans la première étape du Tour, mais je ne pense pas que le fait que le Tour soit parti en Belgique a ajouté du stress. Il faut souligner que ce départ à Bruxelles a été merveilleux et le contre-la-montre de dimanche le sera tout autant. C'est beau pour le cyclisme!" Le sprinteur de Deceuninck-Quick Step, l'Italien Elia Viviani, est passé à côté de son sujet (9e) dans le sprint. "Je pense qu'il était un peu trop loin de ses équipiers dans la finale, notamment Morkov et Richeze qui étaient pourtant bien là. Elia a perdu la position à deux kilomètres." La 2e étape sera disputée dimanche en contre-la-montre par équipes. "Nous avons une très belle équipe pour cet exercice, avec notamment le Danois Kasper Asgreen, le Français Julian Alaphilippe et le Belge Yves Lampaert. Mais nos autres coureurs sont aussi capables de rouler au rythme que les trois vont imposer. Je pense que nous pouvons faire un bon chrono mais Jumbo-Visma est pour moi le favori. La journée de lundi, entre Binche et Epernay, sera aussi très importante. Il y aura des opportunités." (Belga)

"L'arrivée n'a pas été facile, assez dure, même", a indiqué Steels. "La journée a été très nerveuse, à presque 46 km/h de moyenne, et il y a une chute à 1,5 kilomètre de l'arrivée. La finale n'a donc pas été facile. Il y a toujours une grosse part de stress dans la première étape du Tour, mais je ne pense pas que le fait que le Tour soit parti en Belgique a ajouté du stress. Il faut souligner que ce départ à Bruxelles a été merveilleux et le contre-la-montre de dimanche le sera tout autant. C'est beau pour le cyclisme!" Le sprinteur de Deceuninck-Quick Step, l'Italien Elia Viviani, est passé à côté de son sujet (9e) dans le sprint. "Je pense qu'il était un peu trop loin de ses équipiers dans la finale, notamment Morkov et Richeze qui étaient pourtant bien là. Elia a perdu la position à deux kilomètres." La 2e étape sera disputée dimanche en contre-la-montre par équipes. "Nous avons une très belle équipe pour cet exercice, avec notamment le Danois Kasper Asgreen, le Français Julian Alaphilippe et le Belge Yves Lampaert. Mais nos autres coureurs sont aussi capables de rouler au rythme que les trois vont imposer. Je pense que nous pouvons faire un bon chrono mais Jumbo-Visma est pour moi le favori. La journée de lundi, entre Binche et Epernay, sera aussi très importante. Il y aura des opportunités." (Belga)