"La journée de samedi a été très dure, avec trois coureurs costauds dans l'échappée", a expliqué Michael Matthews. "Mes coéquipiers ont fait un excellent travail en contrôlant à l'avant pendant toute l'étape. Nous avons fini par revenir sur les échappés. Dans la finale, j'ai été idéalement placé par mon équipe pour le sprint final et c'était donc à moi de terminer le travail. J'avais retenu de la 6e étape à Longwy que je devais lancer le sprint le premier, c'est ce que j'ai fait, mais j'ai été repris juste avant la ligne par Wout van Aert, qui était le plus fort. J'ai tout donné et je ne pense pas avoir fait d'erreur." (Belga)

"La journée de samedi a été très dure, avec trois coureurs costauds dans l'échappée", a expliqué Michael Matthews. "Mes coéquipiers ont fait un excellent travail en contrôlant à l'avant pendant toute l'étape. Nous avons fini par revenir sur les échappés. Dans la finale, j'ai été idéalement placé par mon équipe pour le sprint final et c'était donc à moi de terminer le travail. J'avais retenu de la 6e étape à Longwy que je devais lancer le sprint le premier, c'est ce que j'ai fait, mais j'ai été repris juste avant la ligne par Wout van Aert, qui était le plus fort. J'ai tout donné et je ne pense pas avoir fait d'erreur." (Belga)