"Je savais que j'avais les capacités de faire une belle course. Ce matin, je savais que je pouvais aller chercher un beau résultat. Je me suis réveillé tôt pour aller faire la reconnaissance, parce que je savais que j'allais courir en première partie de programme. Après 3-4 kilomètres, je me sentais super bien. Je ne savais pas si ce serait suffisant pour gagner mais pour faire une belle place. Je n'ai été sûr de la victoire qu'après le passage de Chris Froome." Bora-Hansgrohe a connu un Tour difficile, avec l'exclusion de Peter Sagan et l'abandon de Rafal Majka. "Peter Sagan nous a beaucoup manqué, Rafal Majka aussi. Cela fait six ans que je cours avec Peter Sagan, que je cours pour lui, sur le Tour mais aussi les autres courses. On s'est retrouvé à six. Ce n'était pas évident mais on a essayé de garder le moral. On reviendra sur le Tour avec Peter." Le Français Warren Barguil (Sunweb), 19e de l'étape et meilleur grimpeur, a pris du plaisir lors du chrono disputé au stade Vélodrome de Marseille. "Faire un contre-la-montre dans un stade de foot, je ne pensais pas que c'était possible. C'est assez exceptionnel", a résumé le Super Combatif du Tour. "Ce matin je n'étais pas vraiment dans mon assiette pendant la reconnaissance. Mais j'ai fait une sieste et c'était reparti. J'ai pris un plaisir énorme, avec tous ces supporteurs qui portaient des t-shirts à pois autour de moi. Je tiens vraiment à remercier le public." (Belga)

"Je savais que j'avais les capacités de faire une belle course. Ce matin, je savais que je pouvais aller chercher un beau résultat. Je me suis réveillé tôt pour aller faire la reconnaissance, parce que je savais que j'allais courir en première partie de programme. Après 3-4 kilomètres, je me sentais super bien. Je ne savais pas si ce serait suffisant pour gagner mais pour faire une belle place. Je n'ai été sûr de la victoire qu'après le passage de Chris Froome." Bora-Hansgrohe a connu un Tour difficile, avec l'exclusion de Peter Sagan et l'abandon de Rafal Majka. "Peter Sagan nous a beaucoup manqué, Rafal Majka aussi. Cela fait six ans que je cours avec Peter Sagan, que je cours pour lui, sur le Tour mais aussi les autres courses. On s'est retrouvé à six. Ce n'était pas évident mais on a essayé de garder le moral. On reviendra sur le Tour avec Peter." Le Français Warren Barguil (Sunweb), 19e de l'étape et meilleur grimpeur, a pris du plaisir lors du chrono disputé au stade Vélodrome de Marseille. "Faire un contre-la-montre dans un stade de foot, je ne pensais pas que c'était possible. C'est assez exceptionnel", a résumé le Super Combatif du Tour. "Ce matin je n'étais pas vraiment dans mon assiette pendant la reconnaissance. Mais j'ai fait une sieste et c'était reparti. J'ai pris un plaisir énorme, avec tous ces supporteurs qui portaient des t-shirts à pois autour de moi. Je tiens vraiment à remercier le public." (Belga)