Cette mise en bouche alpestre ne devrait donc pas offrir aux favoris un terrain de jeu propice pour se tirer la bourre. La principale difficulté, pourtant la montée d'arrivée (19,2 km à 4,1%) et classée en deuxième catégorie pour rejoindre Megève, n'offre pas suffisamment de pourcentages pour espérer voir des écarts significatifs entre les candidats du général à l'arrivée. Le profil de cette 10e étape pourrait donc offrir aux baroudeurs l'opportunité de lever les bras avant le début des choses sérieuses dès mercredi et l'arrivée au Col du Granon Serre Chevalier (11,3 km à 9,2%). Pour y parvenir, les attaquants devront conserver un avantage après avoir passé la Côte de Chevenoz (4e cat., 2,2 km à 2,9%), le Col de Jambaz (3e cat., 6,7 km à 3,8%), la Côte de Châtillon-sur-Cluses (4e cat., 4,5 km à 3,9%) et la montée finale. "Nous avons opté pour une reprise en douceur au lendemain du jour de repos", explique le directeur de course Thierry Gouvenou. "Il a fallu circuler au milieu des montagnes en évitant les grosses difficultés. Cela donne un tracé complètement atypique, dans un paysage grandiose". Megève (3.100 habitants), ville-étape pour la troisième fois, a accueilli un contre-la-montre remporté par le Britannique Chris Froome en 2016 dans la station chic. Le départ de cette 10e étape est prévu à 13h30 (lancé à 13h40). Les coureurs seront attendus à Megève peu après 17h00. (Belga)

Cette mise en bouche alpestre ne devrait donc pas offrir aux favoris un terrain de jeu propice pour se tirer la bourre. La principale difficulté, pourtant la montée d'arrivée (19,2 km à 4,1%) et classée en deuxième catégorie pour rejoindre Megève, n'offre pas suffisamment de pourcentages pour espérer voir des écarts significatifs entre les candidats du général à l'arrivée. Le profil de cette 10e étape pourrait donc offrir aux baroudeurs l'opportunité de lever les bras avant le début des choses sérieuses dès mercredi et l'arrivée au Col du Granon Serre Chevalier (11,3 km à 9,2%). Pour y parvenir, les attaquants devront conserver un avantage après avoir passé la Côte de Chevenoz (4e cat., 2,2 km à 2,9%), le Col de Jambaz (3e cat., 6,7 km à 3,8%), la Côte de Châtillon-sur-Cluses (4e cat., 4,5 km à 3,9%) et la montée finale. "Nous avons opté pour une reprise en douceur au lendemain du jour de repos", explique le directeur de course Thierry Gouvenou. "Il a fallu circuler au milieu des montagnes en évitant les grosses difficultés. Cela donne un tracé complètement atypique, dans un paysage grandiose". Megève (3.100 habitants), ville-étape pour la troisième fois, a accueilli un contre-la-montre remporté par le Britannique Chris Froome en 2016 dans la station chic. Le départ de cette 10e étape est prévu à 13h30 (lancé à 13h40). Les coureurs seront attendus à Megève peu après 17h00. (Belga)