Après une étape de 249 km vendredi, les coureurs vont arpenter les premières routes alpestres de ce Tour 2021. Après des passages par la Côté de Copponex (3e cat.) et la Côte de Menthonnex-en-Bornes (4e cat.), le peloton va enchaîner trois cols de première catégorie avec la Côte de Mont-Saxonnex (5,7 km à 8,3 %), le Col de Romme et enfin le Col de la Colombière dont le sommet est situé à 14,7 km de l'arrivée au Grand-Bornand. "Après 2009 et 2018, l'arrivée au Grand-Bornand sera de nouveau conditionnée par l'enchaînement Romme - Colombière. Mais précédé, cette fois, de la montée à Mont-Saxonnex , premier palier vers le plateau de Solaison, pour composer un triptyque de plus de 20 km d'ascension à près de 9 % de moyenne", a commenté Christian Prud'homme le grand patron du Tour. Le Grand-Bornand, situé en Haute-Savoie, accueille le Tour de France pour la 7e fois de son histoire. Lors du dernier passage en 2018, Julian Alaphilippe y avait décroché sa première victoire d'étape sur la Grande Boucle. (Belga)

Après une étape de 249 km vendredi, les coureurs vont arpenter les premières routes alpestres de ce Tour 2021. Après des passages par la Côté de Copponex (3e cat.) et la Côte de Menthonnex-en-Bornes (4e cat.), le peloton va enchaîner trois cols de première catégorie avec la Côte de Mont-Saxonnex (5,7 km à 8,3 %), le Col de Romme et enfin le Col de la Colombière dont le sommet est situé à 14,7 km de l'arrivée au Grand-Bornand. "Après 2009 et 2018, l'arrivée au Grand-Bornand sera de nouveau conditionnée par l'enchaînement Romme - Colombière. Mais précédé, cette fois, de la montée à Mont-Saxonnex , premier palier vers le plateau de Solaison, pour composer un triptyque de plus de 20 km d'ascension à près de 9 % de moyenne", a commenté Christian Prud'homme le grand patron du Tour. Le Grand-Bornand, situé en Haute-Savoie, accueille le Tour de France pour la 7e fois de son histoire. Lors du dernier passage en 2018, Julian Alaphilippe y avait décroché sa première victoire d'étape sur la Grande Boucle. (Belga)