Cette dernière étape risque d'être très glissante. "Suite aux conditions météorologiques difficiles prévues demain et aux éboulements constatés, le parcours de la 20e étape du Tour de France est modifié", a annoncé ASO. "A partir d'Albertville, la course empruntera la N90 pour se rendre directement à Moutiers et reprendre le parcours final de l'étape au rond-point N90 - D915 soit à 36 km de l'arrivée. Le départ sera donné à Albertville à 14h30 pour une distance totale de 59 km. Tous les points sportifs de l'itinéraire-horaire seront supprimés sauf le classement du meilleur grimpeur à l'arrivée à Val Thorens." La course se résumera ainsi à la montée du col hors-catégorie de Val Thorens à 2.365 m d'altitude. Le Cormet de Roselend, col de première catégorie, prévu au km 36 et la Côte de Longefoy (2e catégorie) au km 75,5 du tracé initial sont escamotés. C'est donc une course de côte, pour l'essentiel, qui attend les coureurs du Tour dans ce dernier rendez-vous pour les grimpeurs. "Trois coulées de boue se sont produites dans la descente du Cormet de Roselend, a justifié le directeur du Tour Christian Prudhomme. L'une d'elles a détérioré la route. On ne peut plus passer. C'est la seule décision possible." Une alerte orange aux orages est de surcroît annoncée sur la région. "Dre nouvelles coulées de boue sont possibles, nous devons prendre la route directe", a ajouté le directeur du Tour. Le Colombien Egan Bernal (Ineos) qui a endossé le maillot jaune de leader à l'issue du 19e étape déjà arrêtée après le kilomètre 90 en raison d'éboulements de pierre et de la neige dans la descente du Col d'Iseran, possède 48 secondes d'avance sur le Français Julian Alaphilippe en jaune jusqu'ici, et 1:16 sur le Britannique Geraint Thomas (Ineos). (Belga)

Cette dernière étape risque d'être très glissante. "Suite aux conditions météorologiques difficiles prévues demain et aux éboulements constatés, le parcours de la 20e étape du Tour de France est modifié", a annoncé ASO. "A partir d'Albertville, la course empruntera la N90 pour se rendre directement à Moutiers et reprendre le parcours final de l'étape au rond-point N90 - D915 soit à 36 km de l'arrivée. Le départ sera donné à Albertville à 14h30 pour une distance totale de 59 km. Tous les points sportifs de l'itinéraire-horaire seront supprimés sauf le classement du meilleur grimpeur à l'arrivée à Val Thorens." La course se résumera ainsi à la montée du col hors-catégorie de Val Thorens à 2.365 m d'altitude. Le Cormet de Roselend, col de première catégorie, prévu au km 36 et la Côte de Longefoy (2e catégorie) au km 75,5 du tracé initial sont escamotés. C'est donc une course de côte, pour l'essentiel, qui attend les coureurs du Tour dans ce dernier rendez-vous pour les grimpeurs. "Trois coulées de boue se sont produites dans la descente du Cormet de Roselend, a justifié le directeur du Tour Christian Prudhomme. L'une d'elles a détérioré la route. On ne peut plus passer. C'est la seule décision possible." Une alerte orange aux orages est de surcroît annoncée sur la région. "Dre nouvelles coulées de boue sont possibles, nous devons prendre la route directe", a ajouté le directeur du Tour. Le Colombien Egan Bernal (Ineos) qui a endossé le maillot jaune de leader à l'issue du 19e étape déjà arrêtée après le kilomètre 90 en raison d'éboulements de pierre et de la neige dans la descente du Col d'Iseran, possède 48 secondes d'avance sur le Français Julian Alaphilippe en jaune jusqu'ici, et 1:16 sur le Britannique Geraint Thomas (Ineos). (Belga)