Rowe et Martin ont été punis pour "voies de fait". Outre leur exclusion, ils ont également été condamnés à une amende de 1000 francs suisses, soit l'équivalent de 910 euros, et doivent rendre 50 points au classement UCI. Sur les images télévisées, on peut voir clairement qu'il y a un affrontement entre les deux coureurs à plusieurs reprises. Martin a failli faire tomber Rowe à deux reprises à la fin de l'étape, lorsque le coureur d'Ineos a tenté de le doubler. Rowe a ensuite réagi en frappant l'Allemand. En outre, le jury disposerait d'images supplémentaires, qui n'ont pas été diffusées à la télévision. Le responsable d'Ineos Dave Brailsford a déclaré plus tôt dans une réaction que c'était une sanction trop sévère. Selon le directeur sportif de l'équipe du dernier vainqueur du Tour Geraint Thomas, Jumbo-Visma aurait également plaidé auprès du jury pour garder les deux coureurs dans le Tour. Pour les deux équipes, le coup est dur, car Martin est l'un des équipiers de Steven Kruijswijk, qui occupe actuellement la troisième place du classement. Luke Rowe est le lieutenant de Thomas, numéro deux au classement général derrière le maillot jaune Julian Alaphilippe. . (Belga)