"Nous perdons un peu plus d'une minute, ma prédiction était correcte", a commenté après l'arrivée Stuyven, dixième de l'étape d'ouverture. Stuyven a eu du mal surtout dans le final, a-t-il confié. "J'avais pris de longs relais au début, y compris durant l'ascension. Je le fais souvent dans le contre-la-montre par équipes, ça me convient. Mais si des gars qui étaient calmes au début passent à la vitesse supérieure à la fin, tu dois te plier en quatre à ce moment-là. En plus, c'était un parcours difficile, avec le vent était de face à la fin." Lundi, le final de la troisième étape, à Épernay, pourrait convenir à Stuyven. "Je pense que oui. Ce sera très nerveux. Beaucoup de gars ont pointé cette étape je pense." (Belga)